Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 10:23

 

PARK.JPG

 

 Intervention de Nicole Gouéta au Conseil Municipal du 3 mars 2011

 

 

Monsieur le Maire,

 

 

Vous nous demandez ce soir, d’approuver le protocole transactionnel que vous avez négocié entre la ville de Colombes et la société OMNIPARC en nous informant qu’OMNIPARC exigeait une indemnité de 1,657 M €, valeur au 30 septembre 2008, correspondant au nom respect par la ville, depuis 2005, de ses engagements contractuels.

 

Vous vous êtes mis d’accord avec la société pour réduire cette indemnité à

700 000 euros, payables en 3 versements, jusqu’en 2013. D’autres modalités sont également revues, dont notamment, l’augmentation de la redevance d’OMNIPARC à la ville qui passe de 18 000 à 35 000 €.

 

De plus, la ville prendra à sa charge la non réalisation des travaux d’accessibilité du parking du centre ville pour 350 000 euros et financera la gratuité de la première heure pour 79 000 € HT.

 

Est-ce une bonne ou une mauvaise négociation ?

Nous n’en savons absolument rien car aucun décompte, année par année, ne nous a été fourni sur le calcul du dit montant de la dette relatif au stationnement sur voirie.

Nous ignorons si l’estimation du montant des malfaçons des parkings créés ou rénovés a été prise en compte, pas plus que nous ne savons d’ailleurs, si l’estimation des travaux non réalisés et due à la collectivité a été prise en considération.

Je tiens à rappeler que nous étions en consultation avec un cabinet d’avocats spécialisé dans les DSP en vue d’entreprendre un contentieux avec la société OMNIPARC pour plusieurs raisons dont vous ne tenez pas compte dans votre négociation.

Pour mémoire, je rappelle ici le préambule du contrat de concession :

« Dans le cadre de la politique globale de stationnement, dont les objectifs et les éléments sont définis dans le préambule du traité commun, la ville de Colombes a décidé de confier à EIFFAGE parking :

- la conception, le financement, la réalisation et l’exploitation de l’extension du parc hôtel de ville situé dans l’ensemble immobilier « le VILLAGE » au 55-65-69 rue du Bournard et son tunnel de jonction.

- La rénovation, la mise sous sécurité et l’exploitation des parcs de stationnement de l’Hôtel de ville, Aragon ,Lamartine (tribunal) et Marceau. »

 

1) Notre DSP n’a jamais été signée avec OMNIPARC mais bien avec EIFFAGE qui avait été retenu lors de l’ouverture des plis. Jamais ni Eiffage, ni OMNIPARC et maintenant QPARC n’ont averti la ville de ce changement. Nous l’avons découvert par l’affichage sur les parkings.

C’est une faute grave qui aurait pu annuler la DSP - c’est ce que nous étions en train d’étudier avec notre DGS et les cabinets conseils- car en effet dans l’art 5 du contrat, il est précisé que concernant la cession du contrat :

« Toute cession partielle ou totale, sauf à l’intérieur du groupe Eiffage, tout changement de gestionnaire ne pourront avoir lieu qu’en vertu d’une autorisation résultant d’une délibération de l’assemblée compétente. Faute de cette autorisation notifiée au Délégataire dans un délai de 3 mois à compter de sa demande, les conventions de substitution seront entachées de nullité. » Or, nous n’avons jamais été informés de quoique ce soit.

De la même manière, les travaux n’ont jamais été réceptionnés car ils n’ont jamais été achevés par le délégataire qui, en tant que maître d’oeuvre, aurait dû nous communiquer les procès verbaux de réception de travaux. Il y avait, entre autre, des fuites d’eau dans le parking de l’hôtel de ville provenant de la dalle du marché. Où en êtes-vous à l’heure actuelle ? Les assurances de la ville devaient intervenir sur ce sujet.

La réhabilitation du parking public Aragon n’a pu être réalisée car la municipalité de Monsieur Frelaut avait aliéné une place de parking pour qu’un commerçant y installe un groupe froid servant à alimenter son commerce, ce qui était absolument interdit et nous a coûté plusieurs années de contentieux avec le commerçant. Maintenant que ce litige a été jugé en notre faveur, vous retirez du protocole la réhabilitation de ce parking qui, à l’époque, était estimée à 156 528 € HT : Pourquoi ? Pourquoi ne parlez vous pas de la moins value ?

Il en est de même pour le tunnel de jonction entre le parking du Village et le parking de l’Hôtel de Ville dont le montant des travaux pris en charge par le délégataire s’élevait à 600 000 € HT.

 

Dès octobre 2007, nous étions en négociation avec le PDG d’OMNIPARC, à l’époque Monsieur Rivière, afin d’aborder les aspects juridiques de la DSP de stationnement et les aménagements qu’il serait possible d’envisager.

La ville a alors rappelé les principaux manquements d’Omniparc que je cite :

 

- la non-réalisation du tunnel de jonction précité - valeur 600 000 € HT ;

- le défaut de réalisation de l’édicule du parking de l’hôtel de ville - valeur

135 000 € HT ;

- la non-réalisation des travaux prévus du parking Aragon - valeur 156 528

€ HT ;

- le défaut de deux bornes d’entrée et de sortie au parking Marceau – valeur

8000 € HT ;

- le défaut de paiement de la redevance prévue à l’article 3 du contrat –

18 000€ HT/an ;

- travaux de signalétique (caissons lumineux, ect) à la charge du délégataire.

 

Le total de ces manquements représentent près de 1,2 M € TTC que le délégataire devait à la ville.

Dans cette énumération, je n’ai tenu compte :

- ni des dysfonctionnements récurrents de la porte de parking de l’hôtel de ville, fermée à 22 h et qui, contrairement au contrat, piégeait les automobilistes à l’intérieur du parking sans qu’ils puissent obtenir d’interlocuteur au numéro de téléphone de secours,

- ni de la présence régulière de « sans domicile fixe » dans ce parking sécurisé par de la vidéosurveillance.

Voici, Monsieur le Maire, tous les éléments de mécontentement que nous avions vis-à vis du délégataire et que je ne vois pas apparaître dans votre protocole transactionnel.

Ce dernier engage la ville pour une dépense de plus de 1 M € alors que le délégataire nous devait plus de 1,2 M€.

 

2) En ce qui concerne le stationnement sur voirie, nous avions 2 ans à compter

du 1er septembre 2005 pour l’augmenter de 700 places en centre ville et autour

des gares.

- Ai-je besoin de vous rappeler avec quelle violence vous avez combattu ce projet lors des réunions de quartiers organisées avec le délégataire.

- Ai-je besoin, également, de vous rappeler la pétition menée par vos amis communistes, en mai 2005, contestant le stationnement payant et le considérant comme du « racket ».

Aujourd’hui, tout ce que vous avez contesté à l’époque est non seulement repris mais étendu de plus de 50 %, passant de 700 places à 1 000 places, avec des tarifs augmentés de 20 % par rapport à ceux votés le 11 juillet 2005.

A cela s’ajoute un défaut d’information car aucune précision sur les jours et les horaires de paiement n’est donnée. Y a-t-il gratuité le dimanche et le mois d’août ?

Nous restons sur notre faim !

 

3) L’avenant que vous nous proposez de voter ce soir, non seulement, a été très mal négocié pour les raisons invoquées ci-dessus, mais ne fournit aucune annexe, dont à mon sens la plus importante, qui concerne le compte d’exploitation prévisionnel actualisé et permet de comparer les conséquences financières de ce protocole au cours de la délégation.

Une fois de plus, Monsieur le Maire, vous agissez avec beaucoup de légèreté avec les deniers publics. Vous l’avez déjà fait lors de la transaction négociée avec la pizzeria du Pont de la Puce, vous récidivez avec cette DSP dont les conditions du contrat n’ont pas été respectées et, force est de constater, que vous n’avez nullement cherché à défendre les intérêts de Colombes, mais plutôt à évacuer un litige qui demande énergie et professionnalisme.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de plumedecolombe
  • : Une colombe bavarde comme une pie mais qui n’est pas un oiseau de mauvais augure. Reste que si elle est en colère elle vous volera dans les plumes mais sans vous donner des noms d’oiseaux. Vous ne pourrez pas lui rogner ses ailes. Elle vole juste de ses propres ailes et elle ne se les brule pas. Plume de colombe juste un peu oiseau rare et drôle d’oiseau à la fois.
  • Contact

Rechercher

Archives

  • L'instant est au recueillement
    L'instant est au recueillement" Présente sur place, aux côtés des élus de la Ville rassemblés, et des différents représentants des cultes colombiens, Madame le Maire, Nicole Goueta, a pris la parole au moment de ce rassemblement : "Colombes, comme tant...
  • COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux
    COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux   Pour reprendre la formulation d’un Colombien qui vient d’ouvrir son blog cet été. . Mieux vaut des photos qu’un long discours. . Et bien ces photos sont...
  • Enfin COLOMBES est libérée
    Enfin COLOMBES est libérée . . Lundi 14 août 1944 : début des grèves dans les usines colombiennes Goodrich, Gnome et Rhône, Ericsson, Amiot… . Mercredi 16 août 1944 : destruction du Pont d’Argenteuil. On bloque les voies de passage et de circulation....
  • COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse
    COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse "Les Batuc'Ados sont un groupe de percussions brésiliennes crée en 2004. Et oui en 2004. Il est composé d'une trentaine de jeunes ados entre 11 et 17 ans et originaire de la ville...
  • Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir
    Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir Tout début septembre des spectacles gratuits offerts par le Conseil Général des Hauts-de-Seine http://ladefensetourscircus.hauts-de-seine.net/cie-annibal-et-ses-elephants-le-film-la-bete...
  • Colombes:l’implication citoyenne ensemble faisons les lois
    COLOMBES: Le parlement et l’implication citoyenne ensemble faisons les lois . Les citoyens sont l'âme du projet Parlement & Citoyens. . Il a été conçu par eux, avec eux et pour eux . Parlement & Citoyens cherche à remédier à la triple crise que traverse...
  • COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014
    COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014 . Ci-dessous toutes les délibérations que les douze élus de l’opposition n’ont pas dénié voter car ils étaient partis déjeuner tous ensemble. . Je vous laisse en déduire l’importance...
  • COLOMBES: les sous-ensembles d'Ensemble
    Ce n’est plus ENSEMBLE POUR COLOMBES c’est déjà les sous-ensembles les 12 élus de l’opposition se sont constitués en 4 groupes un groupe PS un groupe PC et cela il fallait le faire 2 groupes avec qu’une personne. . Même qu’à 12 ils sont déjà divisés avec...
  • EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire
    EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire . Qui sont encore à ce jour nos députés européens élus en France Nous avons : 30 élus des mouvements droite et centre 16 élus du groupe des verts 13 socialistes 6 démocrates libéraux 5 élus qui représentent la...
  • COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta
    COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta . Ci-dessous l’éditorial du COLOMBES, spécial élections le nouveau journal de la ville Avril 2014 . NICOLE GOUETA, Maire de Colombes C’est avec un plaisir immense que je...

Catégories