Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 16:17

Le Conseil général et une vraie histoire de cheval

 

Sortie du film Jappeloup en salle le mercredi 13 mars 2013.

 

  

En partenariat avec le conseil général des Hauts-de-Seine

Le conseil général du 92 soutient le film Jappeloup, qui met en valeur le patrimoine des Hauts-de-Seine, avec notamment des séquences de compétitions au haras de Jardy, qui a été reconstitué spécialement pour le tournage du film.

 

Synopsis

Au début des années 80, abandonnant une carrière d’avocat prometteuse, Pierre Durand se consacre corps et âme à sa passion, le saut d’obstacle. Soutenu par son père, il mise tout sur un jeune cheval auquel personne ne croit vraiment : Jappeloup. Trop petit, trop caractériel, trop imprévisible, il a de nombreux défauts mais une détente et des aptitudes remarquables. De compétition en compétition, le duo progresse et s’impose dans le monde de l’équitation. Mais les JO de Los Angeles sont un terrible échec et Pierre prend alors conscience de ses faiblesses. Avec l’aide de Nadia, sa femme, et de Raphaëlle, Pierre va regagner la confiance de Jappeloup et construire une relation qui va les mener aux JO de Séoul en 1988.

 

Ce film est réalisé par Christian Duguay,ce réalisateur est également un passionné d'équitation, un cavalier aguerri et un ex-membre de l’équipe d’équitation du Canada.

 

Pour incarner Jappeloup (le vrai est mort en 1991), la production a fait appel à plusieurs chevaux pour camper le célèbre équidé à plusieurs étapes de sa vie.

 

Pour tourner les grandes scènes de compétition, la production a eu besoin de 70 chevaux.

 

Certains savent miser sur le bon cheval, d'autres préfèrent les chameaux, les drôles de zèbres ou les ânes.

laur

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 16:41

Faut-il fixer un âge maximal pour se présenter à un mandat électoral  ?

  

Proposition de loi de François Vannson notre très pragmatique député UMP des Vosges, opticien fils d’un père chauffagiste et d'une mère directrice d'école.

 

Proposition enregistrée à l’Assemblée nationale en ce début 2013.

 

Faut-il fixer un âge limite pour se présenter à un mandat ? 

 

L’exposé des motifs de la proposition de loi portée par François Vannson:

 

« Mesdames, Messieurs,

Les élections récentes ont traduit chez nos concitoyens une volonté de changement dans la façon de faire de la politique. Le Président de la République s’est engagé à mettre en place des réformes profondes visant à moderniser la vie politique de notre pays. C’est dans cette optique qu’a été adoptée le 23 juillet 2008 la loi constitutionnelle de modernisation des institutions de la Ve République.

 

De nombreuses avancées ont été permises par ce texte, notamment sur la question des rapports entre les institutions. Mais il est cependant un point que les décideurs politiques évoquent peu : celui de leur âge d’éligibilité. Si des tentatives d’unification de l’âge minimal d’éligibilité ont été observées, il n’en est rien s’agissant de l’instauration d’un âge maximal.

 

Ce n’est pas manquer d’égard aux élus les plus âgés que de considérer qu’il doit exister une limite au-delà de laquelle il faut savoir « passer la main » à de nouvelles générations. En votant la récente réforme constitutionnelle, le Congrès a d’ailleurs montré la voie en limitant à deux le nombre de mandats présidentiels.

 

La désaffection de nos concitoyens à l’égard des scrutins électoraux doit interpeller les représentants que nous sommes. Pourquoi ne pas appliquer au monde politique les règles qui régissent la société civile ? Nos concitoyens ne comprennent pas qu’il puisse exister un âge de la retraite pour certaines activités professionnelles et que le monde politique échappe à ce dispositif. Un âge limite est imposé aux fonctionnaires à certains dirigeants d’entreprises. Pourquoi n’en serait-il pas de même pour les parlementaires ?

 

Contrairement à ce que l’on peut observer chez certains de nos voisins européens, la classe politique française souffre d’une immobilité et d’une incapacité à se renouveler. La mise en place d’une limite maximale d’éligibilité semble donc constituer un moyen efficace de permettre le renouvellement de la classe politique qu’attendent nos concitoyens.

 

Tel est l’objet de la présente proposition de loi organique qui vise à limiter l’âge d’élection des parlementaires.

 

Toutefois, l’ensemble de la classe politique est concerné par la question. C’est pourquoi je déposerai en parallèle une proposition de loi visant à faire appliquer le même principe aux conseillers généraux, régionaux et aux maires des communes de plus de 3 500 habitants.

 

En fixant à 75 ans l’âge limite pour se présenter à une élection, il ne s’agit pas de bouleverser les choses mais de montrer de manière significative à nos concitoyens notre volonté d’agir dans le sens d’un rapprochement entre les Français et leurs parlementaires.

 

Telles sont les raisons pour lesquelles je vous propose, Mesdames, Messieurs, d’adopter la présente proposition. »

 

Il vous est possible par la recherche multicritères de connaître l’âge et aussi le cumul des mandats de nos députés et oui nous avons toujours des cumulards. Il vous reste à faire de même pour notre conseil des sages qu’est le Sénat.  

 

http://www.assemblee-nationale.fr/qui/

http://www.senat.fr/elus.html

 

dra

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 10:42

Je suis fière d’être fonctionnaire

 

Grand concours de photos réservé aux trois fonctions publiques, état, hospitalière et territoriale.

 

Ce concours se termine le 8 mars 2013. Tout un programme aussi le choix de la journée mondiale de la femme comme date de clôture du concours alors à vos appareils-photos cher(e)s collègues ou à vos votes électroniques chères électrices et électeurs car ici tous les candidats sont excellents mais comme aurait dit André Gide : choisir c’est aussi savoir renoncer.

 

http://www.concours-photo.emploipublic.fr/?code=JEU_12

photo-intervenants-3.JPG

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 18:40

Article du 6 février d’ACTEURSPUBLICS.com

 

Six parlementaires jouent la transparence totale

 

S’appuyer sur les propositions des citoyens pour construire la loi. C’est l’expérience inédite que s’apprêtent à vivre les députés André Chassaigne (PCF), Bruno Le Maire (UMP), Marion Maréchal Le Pen (FN), Bertrand Pancher (UDI) et Dominique Raimbourg (PS) et le sénateur Joël Labbé (EELV).

 

Ce projet, baptisé “Parlement et citoyens” et porté par l’association SmartGov, s’appuie sur un site Internet participatif qui permet aux parlementaires d’associer les citoyens à la rédaction de leurs propositions de loi.

 

À l’origine de cette initiative originale, Cyril Lage, président de SmartGov et fervent défenseur de la transparence et de l’ouverture en matière de politiques publiques – “l’open government” – cite la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen : “La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont le droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation.”

 

À l’heure des lobbies tout-puissants et du poids des appareils politiques dans la décision parlementaire, Cyril Lage pointe la mise à l’écart des citoyens, peu au fait du travail des députés et des sénateurs. “Certains parlementaires ont beau jeu d’évoquer le concept de démocratie participative, s’agace-t-il, alors qu’ils ne tiennent pas compte de leur avis.” À l’entendre, la démocratie participative serait souvent synonyme de communication politique.

 

Large soutien politique

La plate-forme “Parlement et citoyens” pourrait modifier la donne. D’abord parce que le projet, qui sera officiellement lancé le 13 février à l'Assemblée nationale, suscite un large intérêt dans la classe politique. Il est en effet soutenu par des fondations reconnues, aux orientations distinctes : Fondation Jean-Jaurès, Fondation pour l’innovation politique, Fondation Gabriel-Péri, Atelier de la République, Club idées nation, Fondation de l’écologie politique… Martin Hirsch, président de l’Agence du service civique, interviendra lors du lancement du 13 février.

 

Ensuite parce que les 6 députés précurseurs, venus de 6 partis politiques différents, se sont engagés contractuellement à suivre chacune des étapes de la démarche. Après que l’objet de la proposition de loi (PPL) aura été mis en ligne et que les internautes auront apporté leurs contributions, un débat filmé sera organisé entre la ou le député et une dizaine de contributeurs. Le parlementaire devra ensuite expliquer et justifier ses arbitrages : pourquoi a-t-il retenu telle suggestion et pas telle autre ? En clair, il ne pourra pas ignorer les propositions des internautes, au risque d’être discrédité. Le cheminement de la PPL sera ensuite minutieusement tracé : inscription à l’ordre du jour de l’Assemblée, vote, décrets d’application…

 

“Parlement et citoyen” pourrait donc réinventer le travail des députés et rendre totalement transparent le processus d’élaboration de la loi...

article de Sylvain Henry

 

 

 

http://www.acteurspublics.com/2013/02/06/six-deputes-jouent-la-transparence-totale

dra

 

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 17:25

Tout n’est pas pantalonnade à la Préfecture de Police

 

Alain Houpert, sénateur UMP de la Côte d’Or a attiré l'attention de Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des droits des femmes, porte-parole du Gouvernement, sur les dispositions, toujours en vigueur, de la loi du 17 novembre 1800 interdisant aux femmes de porter le pantalon.

 

En effet, cette loi du 26 brumaire an IX  précise que « Toute femme désirant s'habiller en homme doit se présenter à la Préfecture de police pour en obtenir l'autorisation ».

 

Cette interdiction a été partiellement levée par deux circulaires en 1892 et en 1909 autorisant le port féminin du pantalon « si la femme tient par la main un guidon de bicyclette ou les rênes d'un cheval ».

 

Vive le vélo qui a libéré la Femme !  nous dirait Monsieur développement durable du haut de son perchoir.

 

La Ministre des droits de la femme a répondu au Sénateur de la Côte d’Or et non à l’élu député par défaut du 92 que l'ordonnance intitulée « Ordonnance concernant le travestissement des femmes » visait à limiter l'accès des femmes à certaines fonctions ou métiers en les empêchant de se parer du pantalon. Que c’est « qu’une pièce d’archives » conservée comme telle par la Préfecture de police de Paris et qu’elle ne peut être applicable et donc dépourvue de tout effet juridique.

 

Non de sans-culottes il serait plus judicieux de l’abroger purement et simplement cette ordonnance.

  jus

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 23:59

COLOMBES et ses nids de poule

 

S’il vous arrive un accident causé par un nid de poule, en espérant que cela ne soit pas en vous y tordant la cheville ou en y faisant une chute en deux roues, je vous invite à prendre une photo de ce joli trou dans la chaussée.

 

Si ce nid de poule est dans une voie communale il vous reste plus qu’à appeler la mairie pour faire un constat et dans les observations d'y faire une description détaillée de ce fautif faiseur de trouble.

 

Je ne peux vous dire de quelles rues colombiennes il faut vous méfier et qu’il faut éviter car celles que je traverse sont toutes concernées.

 

Ces nids de poule sont loin d’être des trous de souris et j’en vois tellement que l’on pourrait cacher dans ma ville tout un élevage de gallinacés.

PC

 

 

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 17:50

 A quand une politique d’accession au logement pour les moins de 30 ans 

 

Le Conseil économique, social et environnemental est constitué de  233 membres désignés pour un mandat de 5 ans.

 

Le Conseil a un mode de fonctionnement proche de celui des assemblées parlementaires et il  se réunit tout au long de l’année.

 

Le Conseil donne entre 25 et 30 avis par an.

 http://www.lecese.fr/actualites      

 

Mercredi 23 janvier le conseil a voté son avis sur le dossier:

LE LOGEMENT AUTONOME DES JEUNES

"Les moins de 30 ans consacrent près de deux fois plus de leurs ressources à se loger que l’ensemble de la population.

Le Conseil économique social et environnemental est convaincu que faciliter l'accès au logement autonome pour les 18-29 ans fait partie intégrante d'un projet de société et suppose la mise en œuvre d'un ensemble de solutions diversifiées, combinant orientations générales des politiques de logement et mesures spécifiques.

J’espère que des projets seront retenus et mis en place avant que ces jeunes de moins de 30 ans ne passent Séniors et retraités".

SS101015

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 16:42

COLOMBES : le respect du code de la route cela devrait être pour tout le monde

 

Article R431-7

Les conducteurs de cycles à deux roues sans remorque ni side-car ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée.

Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l'exigent, notamment lorsqu'un véhicule voulant les dépasser annonce son approche.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.

 

Mais à Colombes la règle ne semble pas s'appliquer au Maire de Colombes et à ses adjoints à l'urbanisme et aux sports...

  velo ma

 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006074228&idArticle=LEGIARTI000006842339&dateTexte=20120821

 

 

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 14:08

COLOMBES : du temps où le socialisme avait du sens

 

Un adepte de Saint-Simon à Colombes, Jean-Marie Séverin Gallé dit Julien est né d’une mère colombienne. Il créa en 1856 la première Société de Secours Mutuels de Colombes appelée jusqu’en 1905, année de la séparation des églises et de l’Etat,  Société de Secours Mutuels de Saint-Pierre de Colombes, Colombes étant la paroisse Saint-Pierre Saint-Paul. Dans cette tâche il avait été secondé par l’abbé Bonnet qui fut le curé de la commune pendant 32 ans.

Cette association avait permis sur les 1900 habitants que comptaient la commune à plusieurs centaines de Colombiens de bénéficier de secours en cas de maladie par des soins médicaux, l’accès aux médicaments, des indemnités financières, les pensions de retraite voire la prise en charge des frais funéraires.

Julien Gallé fonda aussi la première bibliothèque publique de Colombes. Une autre initiative de Julien Gallé la création de la société immobilière de Colombes en 1858 « dans le but de rendre à l’expiration de la société en 1874 chaque sociétaire propriétaire d’une maison et d’un terrain en dépendant ». Cette propriété foncière fut divisée en 28 lots et fut appelée « Julien Gallé ».

L’acte de vente des propriétés fut rédigé par le notaire de l’époque Jean-Baptiste Ménelotte qui pour comble s’était opposé pendant son mandat de Maire à la création de la Société de Secours Mutuels de Colombes. C’est parfois dur d’avoir deux casquettes.

La villa Gallé existe encore elle est située rue Henri Barbusse en niveau du collège Lakanal et chaque allée porte le nom d’un Saint-Simonien : Emile Altès, chef d’orchestre, Félicien David, maitre de chapelle et compositeur, Deloffre, Directeur du Théâtre français. Je suis fière d’y avoir fait mes premiers pas chez mon grand-oncle, musicien et syndic de cet ensemble de propriétés.

 

Aucune organisation ne devrait avoir  le monopole du mot socialisme et social afin de ne pas les dénaturer.

 

 C'est vrai que Julien Gallé lui était qualifié de Socialiste utopique.

cocol

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 15:31

Les Hauts-de-Seine vers des déplacements de plus en plus sécurisés par la vidéosurveillance du trafic routier

   

 

SITER (Système Informatisé de Télésurveillance Et de Régulation du trafic) est un Système Intelligent de Transport et d’Exploitation de la Route du Conseil général des Hauts-de-Seine qui gère, à ce jour, 250 carrefours à feux sur 80 kilomètres de routes départementales.

 

C’est aussi 20 caméras de vidéo surveillance et 600 capteurs installés sur la voirie.

 

À terme ce sera 1500 capteurs et 100 caméras qui surveilleront 500 carrefours.

 

L’objectif : faciliter les trajets, gérer l’ensemble des modes de déplacements, renforcer la qualité de vie, améliorer la sécurité routière, réduire la pollution atmosphérique et les nuisances sonores. 



C’est aussi des techniciens de maintenance 24h sur 24 pour remédier, entre autres, à la défaillance de feux tricolores et garantir ainsi la sécurité de l'ensemble des usagers d'un carrefour (automobilistes, deux-roues, piétons...).



Pour en savoir plus je vous invite à cliquer sur ce lien.

 

http://www.hauts-de-seine.net/actualite/siter-le-trafic-sous-haute-surveillance/

circon

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de plumedecolombe
  • Le blog de plumedecolombe
  • : Une colombe bavarde comme une pie mais qui n’est pas un oiseau de mauvais augure. Reste que si elle est en colère elle vous volera dans les plumes mais sans vous donner des noms d’oiseaux. Vous ne pourrez pas lui rogner ses ailes. Elle vole juste de ses propres ailes et elle ne se les brule pas. Plume de colombe juste un peu oiseau rare et drôle d’oiseau à la fois.
  • Contact

Rechercher

Archives

  • L'instant est au recueillement
    L'instant est au recueillement" Présente sur place, aux côtés des élus de la Ville rassemblés, et des différents représentants des cultes colombiens, Madame le Maire, Nicole Goueta, a pris la parole au moment de ce rassemblement : "Colombes, comme tant...
  • COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux
    COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux   Pour reprendre la formulation d’un Colombien qui vient d’ouvrir son blog cet été. . Mieux vaut des photos qu’un long discours. . Et bien ces photos sont...
  • Enfin COLOMBES est libérée
    Enfin COLOMBES est libérée . . Lundi 14 août 1944 : début des grèves dans les usines colombiennes Goodrich, Gnome et Rhône, Ericsson, Amiot… . Mercredi 16 août 1944 : destruction du Pont d’Argenteuil. On bloque les voies de passage et de circulation....
  • COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse
    COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse "Les Batuc'Ados sont un groupe de percussions brésiliennes crée en 2004. Et oui en 2004. Il est composé d'une trentaine de jeunes ados entre 11 et 17 ans et originaire de la ville...
  • Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir
    Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir Tout début septembre des spectacles gratuits offerts par le Conseil Général des Hauts-de-Seine http://ladefensetourscircus.hauts-de-seine.net/cie-annibal-et-ses-elephants-le-film-la-bete...
  • Colombes:l’implication citoyenne ensemble faisons les lois
    COLOMBES: Le parlement et l’implication citoyenne ensemble faisons les lois . Les citoyens sont l'âme du projet Parlement & Citoyens. . Il a été conçu par eux, avec eux et pour eux . Parlement & Citoyens cherche à remédier à la triple crise que traverse...
  • COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014
    COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014 . Ci-dessous toutes les délibérations que les douze élus de l’opposition n’ont pas dénié voter car ils étaient partis déjeuner tous ensemble. . Je vous laisse en déduire l’importance...
  • COLOMBES: les sous-ensembles d'Ensemble
    Ce n’est plus ENSEMBLE POUR COLOMBES c’est déjà les sous-ensembles les 12 élus de l’opposition se sont constitués en 4 groupes un groupe PS un groupe PC et cela il fallait le faire 2 groupes avec qu’une personne. . Même qu’à 12 ils sont déjà divisés avec...
  • EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire
    EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire . Qui sont encore à ce jour nos députés européens élus en France Nous avons : 30 élus des mouvements droite et centre 16 élus du groupe des verts 13 socialistes 6 démocrates libéraux 5 élus qui représentent la...
  • COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta
    COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta . Ci-dessous l’éditorial du COLOMBES, spécial élections le nouveau journal de la ville Avril 2014 . NICOLE GOUETA, Maire de Colombes C’est avec un plaisir immense que je...

Catégories