Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 13:06

Le 92 et la politique de la ville 

Commission permanente du  12 mars 2012 : les rapports votés

L’adoption de subventions pour la construction de logements sociaux et aides pour la cantine font partie des 50 dossiers examinés par les membres de la commission permanente de l’assemblée départementale du Conseil général des Hauts-de-Seine.

 

 

POLITIQUE DE LA VILLE 

COLOMBES – Attribution d’une subvention d’investissement à Colombes Habitat Public pour la réhabilitation du centre commercial des Grèves.

  

ASNIERES – Attribution d’un concours financier à l’OPDH 92 pour la construction de 28 logements sociaux.

  

VILLENEUVE LA GARENNE – Approbation de l’avenant local n°3 à la convention de rénovation urbaine des quartiers Sud.

 

 

-      l’attribution de 1009 888 € accordé à l’Office public départemental de l’habitat des Hauts-de-Seine pour financer la construction de 28 logements sociaux, dans le cadre de la rénovation urbaine à Asnières-sur-Seine.


- l’attribution de
493 013 € pour l’acquisition, la réhabilitation et/ou la construction de 84 logements sociaux.


- l’attribution de 76 000 € à l’Entreprise Sociale pour l’Habitat Pax Progrès Pallas pour l’acquisition de 36 logements pour étudiants.


- l’attribution de 13 711 € au collège Edouard Manet à Villeneuve-la-Garenne pour atténuer le prix des repas pour les familles les plus modestes.

ville

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 21:02

A COLOMBES comme dirait Leonard Bernstein : On ne vend pas la musique elle se partage

 

Les orchestres à Colombes ne datent pas d’hier.

 

L’harmonie de Colombes a déposé ses statuts le 2 septembre 1902 sous le numéro 155 425 et a officiellement pris son envol le 13 novembre 1908. Reste qu’elle existait déjà sous une forme plus officieuse d’orchestre de cuivres et de percussions depuis 1892.

 

Etrange de vouloir poser sa création le 13 novembre 1908 mais comme cela a été brodé sur leur bannière, bannière de plus offerte par les Dames de Colombes, c’est que cette date devait avoir valeur de symbole.

 

Le quartier de Bois-Colombes avait aussi une harmonie depuis 1892 cela devrait être les prémisses de leur demande d’indépendance car ce quartier est devenu une commune à part entière quatre ans plus tard.

 

L’harmonie du quartier de la Garenne-Colombes existait depuis le 3 juin 1893 soit le dernier orchestre créé pour le dernier quartier qui en 1910 est devenu autonome.

 

Les musiciens d’instrument à corde ne pouvaient pas être en reste et c’est en 1901 qu’ils se regroupèrent pour fonder La Symphonie de Colombes et par la parution dans le journal officiel le 1er novembre 1929 sous le numéro 167 243 fut créé le Cercle Symphonique.

 

Dans mon quartier dans les années 1930 ce fut la naissance du Réveil du Petit-Colombes avec pour Président Monsieur Raymond qui demeurait au 7 rue de Chatou je vous laisse même son numéro de téléphone 0 308 Charlebourg.

 

Non je ne l’ai pas connu ni assisté à leur concert, je ne suis pas ainsi vieille que cela, mais je suis toujours rêveuse lorsque je vois des numéros de téléphone mélangeant des chiffres et des lettres.

 

En aparté : reste qu’à l’apparition de la téléphonie à Colombes le premier numéro fut attribué à la mairie et dans les cinq premiers à la vitrerie des Vallées

 

Il y avait aussi sur la ville un orphéon en 1892 et une fanfare municipale dont sa bannière indiquait 1871 et qui devient par la suite en 1949 l’Avenir de Colombes.

 

Nous avons toujours la chance d’avoir des associations d’orchestres composés d’amateurs bénévoles.

 

Qu’ils puissent exister encore longtemps afin de ré enchanter nos fêtes de la musique et nos fêtes de quartier...

 

Je dédie cet article à Edouard Phanor, Adjoint au Maire à la jeunesse et aux nouvelles technologies, qui nous a quittés et je rends hommage au musicien qu’il était.

 

N’étant moi-même pas musicienne je ne peux le faire en notes de musique mais qu’avec des lettres de l’alphabet.

 

EP.JPG  Fête du quartier Gabriel Péri/Estienne d'Orves square Médéric

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 21:29

Demandes de levée d'immunité parlementaire

 

Le Sénat vient d’être saisi de deux demandes de levée d'immunité parlementaire par Michel Mercier, Garde des sceaux, Ministre de la justice et des libertés concernant :

 

- Le Sénateur PS de l’Hérault et Vice-Président du conseil régional du Languedoc Roussillon Robert Navarro, mise en examen pour abus de confiance.

 

Et pour le Sénateur PS des Bouches-du-Rhône, secrétaire du Sénat et Président du Conseil général des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini, mis en examen dans une affaire de marchés publics présumés truqués.

 

Conformément à la pratique habituelle, le Président du Sénat a demandé à Jean-Léonce Dupont, Président de la délégation en charge des conditions d’exercice du mandat du sénateur, d’instruire ces demandes en vue de leur examen par le Bureau du Sénat.

 

Cette commission est chargée de l’application de l'article 26, alinéas 2, 3 et 4, de la Constitution qui dit précisément :

 

« Aucun membre du Parlement ne peut faire l'objet, en matière criminelle ou correctionnelle, d'une arrestation ou de toute autre mesure privative ou restrictive de liberté qu'avec l'autorisation du Bureau de l'assemblée dont il fait partie. Cette autorisation n'est pas requise en cas de crime ou délit flagrant ou de condamnation définitive.

La détention, les mesures privatives ou restrictives de liberté ou la poursuite d'un membre du Parlement sont suspendues pour la durée de la session si l'assemblée dont il fait partie le requiert.

 

Ces dossiers sont à suivre.

dra

 

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 21:43

Mythomane, menteur ou syndrome de Korsakoff ?

 

Non ce n’est pas parce que nous fêtons aujourd’hui les grands-mères que je me lance dans un article sur les troubles de la mémoire, c’est que je me pose la question de ce qui pousse des personnes dites normalement constituées à raconter autant de bobards.

 

Sont-elles atteintes du syndrome de Korsakoff, de mythomanie ou de mensonges ?

 

Il parait que ce qui inspire un individu à recourir au mensonge c’est :

Le pouvoir

L’amour de soi

La recherche de déstabilisation

La peur

Le mépris

L’orgueil

La jalousie

La haine

L’égoïsme

La gêne

 

C’est sur l’on peut mentir aussi pour protéger ceux que l’on aime et ménager les futurs électeurs.

 

Pour le syndrome de Korsakoff le malade fabule pour compenser des phases d’amnésies. Ses mensonges ne sont que la reconstitution des chaînons manquants de sa mémoire. Il brode.

 

Mais les mythomanes que je connais le font comme ils respirent. Ils en ont même plus conscience.

 

Il y a quatre types de mythomanies:

La vaniteuse, soit celle qui a une haute image d’elle-même,

La maligne soit la spécialiste des diffamations pour se faire valoir,

La perverse pour obtenir ce qu’elle veut

L’errante soit celle qui cherche à ne pas être prise en faute.

 

Mais nous dirons les psys attention il ne faut pas confondre mythomane et menteur.

 

Le menteur lui sait qu’il fabule. Nos mythomanes c’est juste pour que tout le monde adhère à leur mode de raisonnements.

 

Ils ne savent plus faire la différence entre réalité et invention.

 

Un bon mythomane est difficilement décelable. Nous avons de la chance même dans cela ils ne sont pas excellents.

 

Mais est-ce une pathologie contagieuse qui demande à les placer en quarantaine ?

  

 pinoc.JPG

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 21:34

Une exposition éphémère mais présidentielle :  le POLITIC’ART

 

Cela colle très proprement dans mon quartier, même si tous les candidats ne peuvent tenir les panneaux et s'exprimer et que d'autres devront exposer dans le salon des refusés.

 

Nos candidats de gauche entre eux se respectent chacun à son droit à l’espace.

 

Ce qui fait que nous avons des dégradés et des déclinaisons de rouge dans les panneaux d’affichage dit libre de ce salon improvisé des indépendants.

 

Trois candidats mais des panneaux qui se sont divisés en quatre ce qui fait que le candidat pressenti pour le second tour occupe la moitié de la surface.

 

Dans l’une des affiches très trompe œil du style peinture de Père Borrell del Caso dans l’escapando de la critica (en échappant à la critique) l’un des candidats semble sortir sa tête de dernière le panneau. Mais c’est un coup de tête à droite ou à gauche qu'il donne?

 

Reste que sur la photo ce candidat parrait aussi avoir été photographié à la sortie du lit vu son air surpris et sa barbe de trois jours.

 

Pour un autre aspirant président j’ai eu l’impression de voir un remake de la Joconde non pas pour le sourire mystérieux, ni parce que certains disent que le modèle de la Joconde aurait été un homme, ni parce que l’œuvre est faite sur du peuple plié  mais pour le caractère un peu irréel de l’arrière plan.

 

La lutte ouvrière revendique son communisme par le buste de sa candidate ici plus sculptural que pictural soit un vrai buste de Marianne digne du sculpteur Jean-Antoine Injalb ou Mauger.

 

Mais dans quel matériau est fait cette Marianne sans bonnet phrygien dans du marbre ou dans du plâtre ?

table.JPG

 

 en échappant à la critique

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 17:33

L’enfant prodigue est de retour ?

Ça s'en va et ça revient
CHANSON POPULAIRE à la sauce colombienne


La girouette de l’UMP
S'est arrêtée sur Jean-Louis
A ce moment très précis
Où t’as dit: "J’change de parti"
Et puis tu es partie
Tu as cherché le Borloo
Tu as joué du pipeau
Mais aucun autre n'est venu
suivre tes envies

Là où tu vas
Tu entendras j'en suis sûr
D'autres voix qui refusent
Ton grand retour
Tu te prendras
Au jeu des pistons que l'on abjure
Mais tu y feras d'aventure
Qu’un petit détour

Ça s'en va et ça revient
C'est fait pour les Colombiens
Ça se chante et ça se danse
Et ça revient, ça se retient
Comme l’histoire de la rue Colbert


Députée c'est incertain
Ça vous glisse entre les mains
Ça se chante et ça se danse
Et ça revient, ça se retient
Comme l’histoire de la rue Colbert


Ça devrait se faire cuire un oeuf
Ça s’accroche des ailes blanches dans le dos
Ça vous fera marcher vers des mirages
Et ça vous poursuit en un mot


Ça s'en va et ça revient
C'est fait pour les Colombiens
Ça se chante et ça se danse
Et ça revient, ça se retient
Comme l’histoire de la rue Colbert

yo.JPG

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 15:09

Synthèse du rapport public 2012 de la cours des comptes

 

La gestion prévisionnelle des ressources humaines dans les collectivités territoriales

La gestion prévisionnelle des ressources humaines permet à une collectivité territoriale d’anticiper les évolutions de ses ressources humaines et de rechercher la meilleure adéquation possible avec ses besoins.

Malgré l’enjeu majeur que constitue les ressources humaines pour les 57 700 employeurs territoriaux, cette démarche anticipatrice reste très peu mise en oeuvre à l’échelle des 1,9 million d’emplois que comptaient les collectivités territoriales à la fin 2009.

 

La nécessité d’une gestion prévisionnelle

En 2010, leurs dépenses de personnel représentaient un tiers des dépenses totales de fonctionnement (la moitié pour les communes) et l’équivalent des trois quarts des dépenses d’investissement.

Le vieillissement démographique induit de multiples difficultés pour les collectivités en termes de recrutement, d’organisation et de transmission des savoir-faire.

Les transferts de nombreux personnels de l’Etat, les attributions de compétences nouvelles, les transferts de compétences des communes vers les intercommunalités viennent également perturber les prévisions en matière de ressources humaines, sans apporter d’économies.

 

L’émergence de bonnes pratiques

La mise en place d’une gestion prévisionnelle des ressources humaines dépend d’abord de la volonté des exécutifs locaux.

La démarche prévisionnelle passe par l’analyse de la structure existante de

la population d’agents ; à cette population sont appliqués des flux naturels ou contraints, pour déterminer les ressources futures. Les objectifs stratégiques doivent ensuite être appréciés en effectifs, en métiers et en compétences, afin de déterminer les besoins futurs. La mise en regard des ressources et des besoins permet un diagnostic d’écart débouchant sur des plans d’action.

La place des directions des ressources humaines n’est pas marginale dans les collectivités territoriales contrôlées, mais leur rôle reste souvent limité à une gestion à court terme.

 

Les voies de progrès

La connaissance de leurs ressources humaines par les collectivités devrait

d’abord être améliorée.

Ensuite, l’analyse des postes et des métiers constitue un préalable essentiel mais négligé à une véritable gestion prévisionnelle.

La démarche doit intégrer les facteurs d’évolution des métiers et les objectifs structurels de la collectivité à moyen et long terme.

Enfin, les tableaux de suivi des ressources humaines comme les systèmes

d’information négligent souvent l’aspect prévisionnel et la possibilité de réaliser des simulations.

Le recrutement, qui se fait souvent au « fil de l’eau », alors qu’il devrait répondre à une analyse des besoins et ainsi contribuer à une meilleure adéquation entre postes et agents.

La gestion des compétences et des carrières peut aussi contribuer à adapter la ressource aux besoins futurs : l’évaluation des agents, les avancements, promotions, modulation des primes et indemnités constituent des leviers.

La détermination des actions de formation professionnelle résulte trop peu

souvent d’une stratégie cohérente et d’une analyse des besoins.

 

Recommandations de la cour des comptes

Intégrer les ressources humaines et leur gestion prévisionnelle dans la stratégie globale de la collectivité :

- exploiter les bilans sociaux de manière dynamique et prospective ;

- intégrer la dimension des RH dans les études d’impact préalables ;

- définir les besoins sur le moyen terme et évaluer les écarts à résorber ;

- éclairer et orienter la prise en compte de la contrainte budgétaire pour l’optimiser et chercher à maîtriser la masse salariale ;

- mettre en oeuvre une approche pluriannuelle à l’occasion des débats d’orientation budgétaire ;

 

Adopter une approche fondée sur les métiers et les compétences :

- répertorier et gérer les postes par métiers et compétences ;

- adapter le recrutement à cette architecture en métiers ;

- définir des parcours individualisés de carrière en fonction des métiers ;

- organiser l’évaluation des agents sur la base des compétences requises ;

- mieux utiliser les outils de carrière et de rémunération ;

- retenir des formations davantage orientées vers les métiers.

jus 

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 16:07

Ce n’est pas un plafond de verre c’est une chape de plomb

 

Dans les Hauts-de-Seine à ce jour sur 13 circonscriptions nous n’avons que 3 femmes élues députées dont 2 Députées/Maires

 

Juste pour faire un comparatif des femmes siégeant dans les parlements nationaux dans les pays de l’Union Européenne sur 27 pays la France se situe à la 18ème position avec 18,54% de parlementaires de sexe féminin.

 

En tête de liste la Suède avec 46,70% d’élues.

 

Les dernières positions sont occupées par la Grèce, la Slovénie, l’Irlande, la Hongrie, la Roumanie et Malte.

 

Pour la Présidentielle française nous avions 16 candidats pressentis dont 5 femmes.

 

Reste que sur ces 5 candidates une a déjà abandonnée et deux n’auront peut être pas le nombre de parrainages demandés.

 

En chefs d’état au niveau de la planète, sur les 25 pays d’Afrique et les 4 pays d’Océanie je n’ai relevé aucune Présidence féminine.

 

Sur les 21 pays d’Amérique que trois femmes Présidentes.

 

Sur les 13 pays d’Asie comme pour les 7 nations d’Europe qu’une Présidente de son pays.

 

Ce n’est pas encore demain que l’on va changer le destin féminin.

 

picto.JPG 

Repost 0
plumedecolombe - dans Planète
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 20:43

 

Candidat député de la 1ère circonscription de Colombes ou de Corrèze ?

 

Cela colle dans mon quartier.

 

Reste que pour les affiches des législatives je viens d’en découvrir une nouvelle assez intrigante.

 

Mais que fait le député François Hollande avec un candidat aux législatives des Hauts-de-Seine.

 

L’affiche me semble concerner la 1ère circonscription du 92 et en grand  y trône un « avec François Hollande ». Il postule pour les Hauts-de-Seine ou pour la Corrèze.

 

Oui François Hollande est bien député d’une 1ère circonscription mais en Corrèze et non dans mon département.

 

Ma géographie doit aussi me jouer des tours car je ne reconnais pas vraiment Colombes, Gennevilliers et Villeneuve-la-Garenne dans le dessin qui semble les styliser dans l’affiche.

 

Où alors le candidat y a représenté que les parcs départementaux pour mettre en avant le beau travail effectué par le Conseil Général des Hauts-de-Seine qu’il souhaite avec son suppléant prendre pour modèle et mettre en application au niveau national.

 

C’est très réaliste une circonscription de la petite couronne aux portes de la Défense et de la Plaine Saint Denis  symbolisée par un paysage bucolique où même les transports en commun circulent à vide.

 

Où tout le monde se promène au milieu de grandes étendues verdoyantes.

 

Où tout le monde est bien dans son rôle: les femmes poussent les landaus, les garçons jouent au football, les couples c’est un homme et une femme.

 

C’est surprenant une Seine qui semble traverser la circonscription et non la contourner et où le port de Gennevilliers a disparu.

 

C’est joli aussi le respect de la parité.

Mais là faut pas rêver ce changement sera pour plus tard ou concernera d'autres candidats.

circon.JPG

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 20:01

Majorité ? minorité ?  je préfèrerais que des Elus adultes

Ce n’est pas mes réflexions sur la démocratie locale mais celles d’un député du Var qui a remis son rapport au Président de la République.

Ces propositions devraient être lues de façon objective et c’est pour cette raison que je ne vous indique pas si cet élu à l’Assemblée Nationale est de gauche ou de droite.

Cela pour ma part n’a pour ce sujet aucune importance.

Cet article ne vise aucune municipalité en particulier et ses propositions pourraient même être appliquées aux Conseils Généraux ou Régionaux, soit: comme améliorer la démocratie.

Déjà je préfèrerais qu’à la place de l’appellation habituelle d’opposition qui induit de fait l’affrontement l’on nomme les élus autres que ceux de la majorité les Elus représentants des groupes minoritaires.

Comment voulez-vous que la minorité ne soit agressive lorsqu’elle se sent muselée par la majorité et qu’elle ne peut se faire entendre que lors des séances du conseil ou de l'Assemblée.

Dommage qu’elle n’a aucun regard sur l’ordre du jour de ces séances.

Qu’elle a juste le droit à 1000 mots dans le bulletin officiel de la collectivité.

C’est sur que ne pouvant pas développer son argumentaire elle se contente généralement d’aller que vers du frontal.

Alors que dire lorsque l’Elu s’achète avec les deniers de ses administrés une page dans un journal local ou national pour faire la pub de ses actions politiques et accuser de mille maux ses adversaires.

Que peut craindre un 1er magistrat d’avoir une séance de son conseil dédiée aux questions orales d’actualité.

D’ouvrir un droit de regard sur les dépenses de communication aux groupes minoritaires et aussi aux citoyens.

De permettre à ces mêmes groupes minoritaires d’avoir une page dans le site de la collectivité ou un lien avec leur blog.

Avoir des élus Ying et Yang

yang.JPG

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de plumedecolombe
  • Le blog de plumedecolombe
  • : Une colombe bavarde comme une pie mais qui n’est pas un oiseau de mauvais augure. Reste que si elle est en colère elle vous volera dans les plumes mais sans vous donner des noms d’oiseaux. Vous ne pourrez pas lui rogner ses ailes. Elle vole juste de ses propres ailes et elle ne se les brule pas. Plume de colombe juste un peu oiseau rare et drôle d’oiseau à la fois.
  • Contact

Rechercher

Archives

  • L'instant est au recueillement
    L'instant est au recueillement" Présente sur place, aux côtés des élus de la Ville rassemblés, et des différents représentants des cultes colombiens, Madame le Maire, Nicole Goueta, a pris la parole au moment de ce rassemblement : "Colombes, comme tant...
  • COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux
    COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux   Pour reprendre la formulation d’un Colombien qui vient d’ouvrir son blog cet été. . Mieux vaut des photos qu’un long discours. . Et bien ces photos sont...
  • Enfin COLOMBES est libérée
    Enfin COLOMBES est libérée . . Lundi 14 août 1944 : début des grèves dans les usines colombiennes Goodrich, Gnome et Rhône, Ericsson, Amiot… . Mercredi 16 août 1944 : destruction du Pont d’Argenteuil. On bloque les voies de passage et de circulation....
  • COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse
    COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse "Les Batuc'Ados sont un groupe de percussions brésiliennes crée en 2004. Et oui en 2004. Il est composé d'une trentaine de jeunes ados entre 11 et 17 ans et originaire de la ville...
  • Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir
    Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir Tout début septembre des spectacles gratuits offerts par le Conseil Général des Hauts-de-Seine http://ladefensetourscircus.hauts-de-seine.net/cie-annibal-et-ses-elephants-le-film-la-bete...
  • Colombes:l’implication citoyenne ensemble faisons les lois
    COLOMBES: Le parlement et l’implication citoyenne ensemble faisons les lois . Les citoyens sont l'âme du projet Parlement & Citoyens. . Il a été conçu par eux, avec eux et pour eux . Parlement & Citoyens cherche à remédier à la triple crise que traverse...
  • COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014
    COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014 . Ci-dessous toutes les délibérations que les douze élus de l’opposition n’ont pas dénié voter car ils étaient partis déjeuner tous ensemble. . Je vous laisse en déduire l’importance...
  • COLOMBES: les sous-ensembles d'Ensemble
    Ce n’est plus ENSEMBLE POUR COLOMBES c’est déjà les sous-ensembles les 12 élus de l’opposition se sont constitués en 4 groupes un groupe PS un groupe PC et cela il fallait le faire 2 groupes avec qu’une personne. . Même qu’à 12 ils sont déjà divisés avec...
  • EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire
    EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire . Qui sont encore à ce jour nos députés européens élus en France Nous avons : 30 élus des mouvements droite et centre 16 élus du groupe des verts 13 socialistes 6 démocrates libéraux 5 élus qui représentent la...
  • COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta
    COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta . Ci-dessous l’éditorial du COLOMBES, spécial élections le nouveau journal de la ville Avril 2014 . NICOLE GOUETA, Maire de Colombes C’est avec un plaisir immense que je...

Catégories