Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 19:51

Depuis la nuit des temps les enchanteresses comme les sirènes se transmettent de génération en génération l’histoire de la fée COLETTE.

 

Chaque vallée des Vosges a sa fée mais COLETTE la dame des terres et des forêts y est la plus sage et la plus respectée.

 

Lorsqu’elle vit dans les montagnes, elle se cache dans sa maison de bois.

 

Mais lorsque l’été arrive elle peut retrouver sa maison de verre et de pierre où elle commande alors à la mer.

 

L’astre de jour lui rend hommage en lui faisait la révérence. 

 

Dire que les humains toujours aussi imbus de leur science appellent cela une éclipse.

Ils ne comprennent même pas que c’est un signe de respect que le soleil fait à la fée.

 

Elle, elle s’en moque. Elle a son univers qu’elle ne dévoile qu’aux êtres qui savent la voir et non aux bouffons de toutes espèces.

 

Lorsqu’elle a besoin de se recueillir,  elle se cache loin du monde des humains dans la nature et près des animaux.

  

Ne dites pas que la misère des humains ne la touche pas  car elle accueille les voyageurs égarés et les animaux blessés.

  

Reste que comme beaucoup d’elfes elle se protège et le voyageur égaré après qu’elle l'ai guidé vers son chemin croit l’avoir imaginée lorsqu’il retrouve son monde.

 

Elle lui a juste lancé un charme de rêve pour que son souvenir reste en lui a jamais.

 

J’en ai la preuve la fée COLETTE je l’ai bien rencontrée.

 

J’ai même découvert la maison de notre enchanteresse au fond de la forêt m'a dit la colombe.

284455_256707537690746_100000545046157_991561_6420709_n.jpg 

Repost 0
plumedecolombe - dans Parabole
commenter cet article
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 14:54

 Les Hommes sont comme de grands arbres qui abritent des multitudes de nids.

 

Les colombes sont leurs pensées et leurs actes positifs et les corbeaux sont leurs mauvaises paroles et leurs actions négatives.

 

Les colombes ne peuvent pas nicher dans les nids des corbeaux comme ceux-ci dans ceux des colombes.

 

Ainsi en a voulu le créateur.

 

Voici ce qui peut se passer lorsque deux hommes sont face à face.

 

L’un est très en colère car il a entendu des rumeurs sur son compte. Des commères lui ont répété que son voisin aurait dit ceci et cela sur lui et sa famille.

 

De ce fait il va de ce pas lui demander des explications et il crie et il gesticule et un corbeau s’envole de son nid.

 

Si son voisin réagit avec calme, qu’il ne rentre pas dans le conflit, qu’il ne lui répond pas sur le même ton et qu'il ne se laisse pas emporter par de mauvaises paroles il ne libère aucun nid de corbeaux.

 

Le corbeau de son accusateur ne trouvant pas où se nicher face à lui,il n’a plus qu’à retourner penaud dans sa propre demeure.

 

Si ce corbeau avait trouvé place chez le voisin les dégâts auraient été bien pires. Le conflit aurait pu monter d’un cran et il avoir d’autres échanges de mauvaises paroles ou de passage à l’acte.

 

De plus à un moment donné comme « toutes choses retournent à sa source » ces corbeaux déracinés auraient voulu regagner leur demeure d’origine et y aurait couvé leurs petits (rage et rancune).

 

Quel dommage de ne pas méditer et mettre en application ce sage précepte en ce mois, pour certains,de recueillement et de lutte contre ses faiblesses humaines et de faire tout le contraire en ne cherchant qu’à attiser le conflit et la provocation.

 

Mais n’est pas Soufi qui veut.

  

Personne ne dit que c’est facile d’être humble, de se dépouiller de son égo et de purifier son âme.

 

C’est tellement plus facile de jouer l'épouventail à corbeaux, de croasser et de s’agiter en tous sens.

soufi.JPG 

Repost 0
plumedecolombe - dans Parabole
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 14:44

 

Dans un monde enchanté vivaient des petits esprits bleus qui portaient tous le bonnet phrygien fier de leur démocratie et le pantalon étant tous des descendants des sans-culottes.

 

Leur objectif : la vie en harmonie entre les habitants et avec la nature et faire que chacun puisse être propriétaire de sa chaumière.

 

Oui c’est vrai, ces petits lupins bleus ont comme tous les humains des défauts mais ces petits êtres n’ont jamais revendiqué être parfaits et sans erreur.

 

Reste que ce village paisible aiguise la convoitise d’un ensorceleur qui répond au nom de Gargamel.

 

L’objectif de cet enchanteur faire disparaitre les esprits bleus, mettre la main sur le village et créer la zizanie.

 

Gargamel pour ses méfaits a besoin de son vorace sac à puces Azraêl, dévoué serviteur, qui passe son temps à déambuler dans les rues à vélo toujours à l’affût d’un mauvais coup.

 

Le seul ami humain de Gargamel à l’extérieur du village c’est Grossebouf, un glouton parti croquer la grosse pomme mais qui est en train de s’étouffer ayant avalé de travers un pépin.

 

Dommage aussi que le seul programme de Gargamel soit :

Je me vengerai et ma vengeance sera terrible.

 

Car l’on ne construit rien de bon sur la vengeance.

garga-copie-1.JPG

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 14:11

Les journalistes nous font part des lieux de relâche de nos ministres et des candidats à la présidentielle.

 

Ce que j’aurais préféré c’est connaitre leur moyen de transport pour s’y rendre et durant la durée du congé.

 

Il serait très instructif de connaitre les lieux mais surtout les moyens de transport de nos propres élus municipaux pour leurs vacances.

 

Connaissant leur horreur de la voiture pour une partie d’entre eux ils n’ont pu partir en vacances qu’en vélo en accrochant leurs bagages sur leurs sacoches.

 

L’autre partie de nos élus municipaux du développement durable vont peut être nous dire qu’ils ont pris des transports en commun.

 

Reste que si ce transport en commun c’est l’avion cela pas très écologique et s’ils ont été à l’aéroport par un autre moyen de transport (soit le taxi) c’est aussi légèrement hypocrite.

 

Ah oui ce n’est pas eux qui conduisent c’est l’autre.

 

Il faut aussi les comprendre ils n’ont pas le choix s’ils vont en Afrique ce n’est pas pour se reposer mais pour y faire de humanitaire.

 

Et là bas ils ne polluent pas ils font du pédalo, de la voile, de la plongée, du deltaplane… et pour le shopping de la marche.

 

C’est nous qui roulons et eux ils nous roulent.

velo

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 20:15

Dans un autre monde, dans un autre temps, il existait une terre où les seigneurs qui se prenaient pour des dieux ou des demi-dieux avaient droit de cuissage sur les épouses de leurs vassaux.

 

Comme le mariage n’est plus de mise sur leur planète certains de ces seigneurs ont élargi l’application de ce droit coutumier aux célibataires, aux veuves, aux filles ou aux fils de leurs vassaux mais aussi aux femmes libres…

 

Reste que certaines de leurs vassales bien éduquées prennent cela pour un hommage que leur rend leur souverain et ne comprennent pas que l’on puisse refuser cet honneur. Ces vassales sont de bonnes besogneuses pensant peut être aussi que cela leur apportera la célébrité, l’argent, la gloire ou la place de l’officielle.

 

D’autres volontaires se font par contre bien plus discrètes et ne le crient pas sur les toits car qui y a-t-il d’honorable de finir dans le lit de son souverain.

 

Un de ces seigneurs a même trouvé mieux il s’est ouvert un fan club dans son royaume où les adhérentes après avoir pris leur carte peuvent avoir le droit d’être l’heureuse élue du quart d’heure, de la soirée, de la journée, de la semaine voire plus…

 

Dommage un tirage au sort du meilleur seigneur est prévu à la fin des vendanges mais un des vieux Liber Pater (Bacchus) est mis hors concours. Il aura juste le droit d’entendre le troubadour Assurancetourix chanter son odyssée et ses conquêtes.

Bon il est vrai que pour cette odyssée notre ménestrel préfère répondre au doux nom d'Assurançautierlimitix car le vieux Bacchus a trop abusé de la grappe. La fête de mars des Liberalia se fera donc sans lui. Il faut qu’il cuve.

AXE.JPG  

Repost 0
plumedecolombe - dans Planète
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 14:42

Les abeilles sont en voie de disparition c’est tout de même dommage que ce ne soient pas les parasites comme les poux et les cafards qui soient en voie d’extinction mais nos besogneuses abeilles.

 

Beaucoup de plantes ont besoin des abeilles comme principal pollinisateur soit pour les arbres: le bouleau, le chêne, le pommier… mais aussi les fleur de sarrasin, du tournesol, du sorbier des oiseleurs…

 

Elles peuvent voler de fleur en fleur mais les roses ne sont pas une espèce qui les attire pour faire leur miel. Elles ne s’y posent que si elles n’ont rien d’autre à butiner.

 

Les roses peuvent de toute façon se passer des abeilles car ces fleurs se reproduisent en majorité que par hybridation et quelques savoureux croisements.

 

Attention c’est entre septembre et OCTOBRE que l’on peut faire des boutures de rosiers et quelques semaines après ces boutures peuvent déjà prendre racines. C’est de la reproduction rapide.

 

Personnellement comme je suis l’architecte de mon jardin ce que j’aime bien c’est tailler les rosiers et pour que la taille soit bien faite elle doit être pratiquée en MARS.

Je coupe toujours à trois yeux c’est amplement suffisant pour les ronciers.

 

Et pour clôturer cet article je vous laisse méditer sur une phrase de François Mitterrand de son livre Abeille et Architecte.

 

« Si j’aime ceux qui se posent des questions, je me méfie de ceux qui trouvent »

ros

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 12:16

Une colombe et un chat furent désignés pour gérer une année sur l’autre un champ.

 

Le coq leur tient ce langage :

Vous aurez sur 12 mois la charge de ce champ chacun votre tour. Tout ce que vous cultiverez au dessus du niveau du sol sera donné au village pour aider ses habitants à traverser au mieux cette période de crise et de disette.

 

 

La première année fut confiée à l’administration de la colombe.

 

La laborieuse colombe sema du blé. Ce blé poussa et elle remit la récolte au village comme cela fut convenu.

Les habitants purent se nourrir mais ils pensèrent que l’année suivante la nourriture serait plus savoureuse car le chat ne cessait pas de leur dire qu'avec lui tout serait différent.

 

L’année sous la gestion du chat arriva.

 

Le chat très fier de lui planta des navets. La pousse terminée il arracha les navets et comme convenu il garda les racines pour lui et il donna les fanes aux villageois.

 

Il fit même d’une pierre deux coups car il attrapa aussi le gallinacé pour en faire son dîner en un délicieux coq aux navets.

 

Très arrogeant et la bouche pleine il prit alors la parole et s’adressa aux habitants :

Comme je vous l’ai indiqué j’ai tenu ma parole vous ne pouvez rien me reprocher avec moi tout est bien différent.

  

Moralité :  Il faut bien analyser les promesses que l’on vous fait.

ur

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 20:28

Un coq demanda à un chat et à une colombe quelle est la saveur alimentaire la plus agréable.

 

La colombe répondit : le sel

Le chat rétorqua: le sucre

 

Le coq rit beaucoup et se moqua de la colombe et lui riposta :

 

C’est ridicule de répondre le sel car tout le monde préfère la douceur et le plaisir que procure le goût du sucre. Demande le à l'opinion publique tu verras les réponses aux statistiques et aux sondages.

Il faut être sans cervelle pour répondre le sel. Alors comme gage à ta mauvaise réponse tu seras condamnée à nous préparer un repas.

 

La colombe se mis aux fourneaux et leur mijota un repas digne d’une table royale.

 

La colombe leur servit des entrées, des quiches, des rôtis accompagnés de petits légumes rissolés, du fromage, des noix et des amandes.

 

Le coq et le chat étaient mis en appétit par le fumet des plats mais ils ne semblaient pas priser ce qui était dans leur assiette.

 

A la fin du repas la colombe leur demanda s’ils avaient bien diné et le coq lui répliqua :

 

Les plats étaient bien préparés et fort joliment présentés mais ils n’avaient aucun gout car ils n’étaient pas salés.

 

La colombe renchérit :

Alors Monsieur le coq, le sel n’est-il pas le premier condiment qui sublime tous les aliments ?

 

Le coq avoua que c’était bien le sel qui était le premier à rendre aux aliments toute leur saveur.

 

La colombe lui cita alors ce proverbe Yiddish :

Le sucre ne sert à rien quand c’est le sel qui manque.

 

Moralité :

Ce n’est pas forcement ce qui parait le plus utile et le meilleur au premier abord qui l’est effectivement.

SEL.JPG 

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 19:56

Un coq vit un chat, un lapin de garenne, un coucou et une colombe en grande discussion.

 

Le coq pris alors sa position de juge pour les départager et il leur demanda le sujet de leur discorde.

 

Pourquoi vous querellez-vous ?

 

Nous discourions sur les façons que nous aurions pour nous sauver si nous étions en danger.

 

Alors le coq demanda au chat : Tu ferais comment pour sauver ta vie ?

 

Le chat répondit fièrement : Je ne vous dévoilerai pas mes stratégies mais j’en ai des centaines toutes aussi bonnes les unes comme les autres.

 

Le coucou renchérit : Moi j’en ai des dizaines que je maîtrise parfaitement.

 

Le lapin de garenne et la colombe un peu surpris par les réponses des deux compères répliquèrent de concert et en toute honnêteté : Nous nous n'en avons qu’une seule.

 

Le coq décida de les mettre à l’épreuve et de passer de la théorie à la pratique.

 

Il sauta de ce fait sur le chat et il lui creva les yeux avec ses ergots. L’animal étant dans le noir complet il ne put que se coucher à terre vaincu.

 

Il enchaîna avec le coucou et il lui donna un coup de bec à la tête. Le coucou estourbi s’écrasa au sol.

 

Le lapin de garenne lui pris ses jambes à son cou et la colombe s’envola. Le coq ne put ainsi les mettre en danger.

 

Cela ne sert à rien de fanfaronner et de se raconter des histoires à soi comme aux autres car comme disait ma grand-mère :

C’est au pied de l’arbre que l’on reconnait le bucheron.

coq.JPG

Repost 0
plumedecolombe - dans Parabole
commenter cet article
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 18:29

Les roses décidèrent d’élire la plus représentative d’entre elles.

 

Les roses tenaient ce langage :

Les arbres ont leur chef en le chêne, les animaux ont leur roi, les oiseaux ont leur souverain, les fleurs des champs ont le tournesol... et nous les roses nous passons notre temps à nous quereller et en concours pour désigner notre représentante pour ceci ou cela mais nous n’avons pas d’ambassadrice à l’extérieur de notre lignage.

 

Oui il faut élire notre roi ou notre reine.

 

Les candidats et les candidates de ce fait, lissèrent leurs pétales et lustrèrent leurs feuilles et essayèrent de se faire remarquer par des bons mots, des polémiques et leurs airs de vierges offusquées pour se donner un genre.

 

Certaines limèrent leurs épines, d’autres par contre les aiguisèrent.

 

Le gardien du jardin vint alors à se promener dans le parc et dans ses champs.

 

Il admirait les arbres, les fleurs, les animaux lorsqu’il vit dans la roseraie quatre roses faisant tout pour se différencier de leurs congénères mais elles arrivèrent juste qu'à casser l’harmonie du jardin.

 

Alors il s’approcha de la rose qui épointait ses épines et il la cueillit la première car il la trouva trop dangereuse. Elle pouvait blesser les animaux qui traverseraient le jardin (tout le monde n’est pas à jour dans ses vaccins contre le tétanos).

 

Il cueillit par la suite la rose qui avait élimé ses épines trouvant ce faux semblant de douceur ridicule. C’est aussi dans la nature des roses d’avoir des épines. Il faut assumer.

 

La troisième avait beau essayer de s’étirer et de se tenir bien droite dans sa tige pour paraître plus grande que ses sœurs elle paraissait juste saugrenue et caricaturale en jouant les petits chefs. Il lui coupa la tige.

 

La quatrième se balançait un peu trop au vent en prenant des postures. Il la secoua un peu plus et elle perdit toutes ses pétales.

 

C’est dur chez les roses d’avoir la posture juste qui fait que dès un premier regard le gardien du jardin c’est que c’est vous et vous seule qui avez autorité, que vous êtes à votre place et que vous êtes un leader incontesté et incontestable.

ros.JPG 

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de plumedecolombe
  • Le blog de plumedecolombe
  • : Une colombe bavarde comme une pie mais qui n’est pas un oiseau de mauvais augure. Reste que si elle est en colère elle vous volera dans les plumes mais sans vous donner des noms d’oiseaux. Vous ne pourrez pas lui rogner ses ailes. Elle vole juste de ses propres ailes et elle ne se les brule pas. Plume de colombe juste un peu oiseau rare et drôle d’oiseau à la fois.
  • Contact

Rechercher

Archives

  • L'instant est au recueillement
    L'instant est au recueillement" Présente sur place, aux côtés des élus de la Ville rassemblés, et des différents représentants des cultes colombiens, Madame le Maire, Nicole Goueta, a pris la parole au moment de ce rassemblement : "Colombes, comme tant...
  • COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux
    COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux   Pour reprendre la formulation d’un Colombien qui vient d’ouvrir son blog cet été. . Mieux vaut des photos qu’un long discours. . Et bien ces photos sont...
  • Enfin COLOMBES est libérée
    Enfin COLOMBES est libérée . . Lundi 14 août 1944 : début des grèves dans les usines colombiennes Goodrich, Gnome et Rhône, Ericsson, Amiot… . Mercredi 16 août 1944 : destruction du Pont d’Argenteuil. On bloque les voies de passage et de circulation....
  • COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse
    COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse "Les Batuc'Ados sont un groupe de percussions brésiliennes crée en 2004. Et oui en 2004. Il est composé d'une trentaine de jeunes ados entre 11 et 17 ans et originaire de la ville...
  • Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir
    Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir Tout début septembre des spectacles gratuits offerts par le Conseil Général des Hauts-de-Seine http://ladefensetourscircus.hauts-de-seine.net/cie-annibal-et-ses-elephants-le-film-la-bete...
  • Colombes:l’implication citoyenne ensemble faisons les lois
    COLOMBES: Le parlement et l’implication citoyenne ensemble faisons les lois . Les citoyens sont l'âme du projet Parlement & Citoyens. . Il a été conçu par eux, avec eux et pour eux . Parlement & Citoyens cherche à remédier à la triple crise que traverse...
  • COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014
    COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014 . Ci-dessous toutes les délibérations que les douze élus de l’opposition n’ont pas dénié voter car ils étaient partis déjeuner tous ensemble. . Je vous laisse en déduire l’importance...
  • COLOMBES: les sous-ensembles d'Ensemble
    Ce n’est plus ENSEMBLE POUR COLOMBES c’est déjà les sous-ensembles les 12 élus de l’opposition se sont constitués en 4 groupes un groupe PS un groupe PC et cela il fallait le faire 2 groupes avec qu’une personne. . Même qu’à 12 ils sont déjà divisés avec...
  • EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire
    EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire . Qui sont encore à ce jour nos députés européens élus en France Nous avons : 30 élus des mouvements droite et centre 16 élus du groupe des verts 13 socialistes 6 démocrates libéraux 5 élus qui représentent la...
  • COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta
    COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta . Ci-dessous l’éditorial du COLOMBES, spécial élections le nouveau journal de la ville Avril 2014 . NICOLE GOUETA, Maire de Colombes C’est avec un plaisir immense que je...

Catégories