Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 20:01

Majorité ? minorité ?  je préfèrerais que des Elus adultes

Ce n’est pas mes réflexions sur la démocratie locale mais celles d’un député du Var qui a remis son rapport au Président de la République.

Ces propositions devraient être lues de façon objective et c’est pour cette raison que je ne vous indique pas si cet élu à l’Assemblée Nationale est de gauche ou de droite.

Cela pour ma part n’a pour ce sujet aucune importance.

Cet article ne vise aucune municipalité en particulier et ses propositions pourraient même être appliquées aux Conseils Généraux ou Régionaux, soit: comme améliorer la démocratie.

Déjà je préfèrerais qu’à la place de l’appellation habituelle d’opposition qui induit de fait l’affrontement l’on nomme les élus autres que ceux de la majorité les Elus représentants des groupes minoritaires.

Comment voulez-vous que la minorité ne soit agressive lorsqu’elle se sent muselée par la majorité et qu’elle ne peut se faire entendre que lors des séances du conseil ou de l'Assemblée.

Dommage qu’elle n’a aucun regard sur l’ordre du jour de ces séances.

Qu’elle a juste le droit à 1000 mots dans le bulletin officiel de la collectivité.

C’est sur que ne pouvant pas développer son argumentaire elle se contente généralement d’aller que vers du frontal.

Alors que dire lorsque l’Elu s’achète avec les deniers de ses administrés une page dans un journal local ou national pour faire la pub de ses actions politiques et accuser de mille maux ses adversaires.

Que peut craindre un 1er magistrat d’avoir une séance de son conseil dédiée aux questions orales d’actualité.

D’ouvrir un droit de regard sur les dépenses de communication aux groupes minoritaires et aussi aux citoyens.

De permettre à ces mêmes groupes minoritaires d’avoir une page dans le site de la collectivité ou un lien avec leur blog.

Avoir des élus Ying et Yang

yang.JPG

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 22:05

 

AH LE PETIT VIN BLANC 

 

Voici à Nogent

Le Maire existant
Lui faire des avances
Allez pour longtemps
En prendre pour vingt ans
Voir la ressemblance
Vous verrez la tuile
Sur la place tranquille
Débarquer docile
Au bras d'son galant
Une grande statuette
De sa silhouette
Y a des starlettes  (ou Les frites sont prêtes)
Et y a du vin blanc

{Refrain:}
Ah ! Le petit vin blanc
Qu'on boit sous les statuettes
Quand la Dame c’est elle
Du côté de Nogent
Et puis de temps de temps
Un air de sa propre romance
Semble donner la cadence
Pour fauter, pour fauter
Dans le bronze, dans le blé
Du côté, du côté de Nogent

Suivons le conseil
Monsieur le réveil
Sera plumassière
Cueillons, en chemin
Ce minois romain

Cette robe claire
Arrive le vaudeville
Soyez bien futile
Là, dans votre ville
Soyez pas débile
Le buzz vous attend
C’est trop désuet
Et pas trop honnête
Y a des chansonnettes
Et y a du vin blanc...

{au Refrain}

Ah ce Président
La taille souvent
Prend de l'avantage
Ça n'est pas méchant
Ça finit tout le temps
Par un bizutage
Le gros de l'affaire
C'est lorsque le Maire

Demande, sévère
A la Prétendante :
Ma Carla raconte
Comment, triste honte
As-tu fait ton compte ?
Réponds, je t'attends...

{au Refrain}

Car c'est toujours pareil
Tant qu’y aura du miel
On verra les puissants

S'en aller pour fauter
Dans le bronze, pour du blé

Du côté du côté de Nogent

 nogent.JPG 

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 10:02

François Hollande s'est engagé à supprimer les peines plancher pour les récidivistes et la rétention de

sûreté contre les criminels sexuels, s'il est élu Président de la république.
Il ferait donc en sorte que notre Justice remette plus rapidement en liberté les délinquants et les criminels

les plus dangereux !
A-t-il seulement pensé aux victimes, dont il ne parle à aucun moment dans les 40 pages de son projet présidentiel ?


Quelle que soit votre opinion de François Hollande sur les autres sujets, il serait, dans le contexte actuel, absolument irresponsable de laisser passer ça.

 


Voilà pourquoi je vous demande de réagir maintenant (je vous indique tout de suite comment).
Fondamentalement, il est impossible qu'un homme qui envisage d'accéder à la fonction suprême veuille

prendre une décision qui nuirait aussi directement à l'ensemble des citoyens - et à ses électeurs !


A l'Institut pour la Justice, nous sommes convaincus que c'est une erreur d'aiguillage, sur un sujet que

François Hollande, il est vrai, maîtrise mal. Scolarisé en école privée, en école de commerce, puis

fonctionnaire à la Cour des Comptes, François Hollande est un expert en comptabilité. Il n'a que peu

de connaissance des tribunaux, et aucune expérience personnelle de l'insécurité. Il est donc parfaitement possible, et même hautement probable, que cette réforme qu'il a annoncée lui ait été conseillée par des

rêveurs déconnectés des réalités.


Mais si nous sommes des centaines de milliers d'électeurs à nous mobiliser maintenant, nous pouvons

le faire changer d'avis. Nous devons le faire, ne serait-ce que par solidarité avec toutes les personnes

confrontées à la violence et à l'insécurité et menacées dans leur vie de tous les jours.


Alors je compte sur vous pour envoyer immédiatement à François Hollande (son adresse est  contact@francoishollande.fr) un message lui demandant de s'engager sur notre Pacte 2012 pour la Justice.

Ce Pacte a été soigneusement élaboré pour ne heurter aucun principe républicain, et proposer un programme

qui se place au-dessus des querelles politiques. De droite ou de gauche, toute personne qui défend le

principe des Droits de l'Homme en France ne peut qu'en approuver tous les termes.


Si vous le souhaitez, vous pouvez reprendre le message suivant dans votre message. Mais il a beaucoup

plus de chances de passer si vous y mettez votre touche personnelle (et si vous pensez voter pour lui

précisez-le !) :

 

Monsieur Hollande,
Je suis interloqué par vos propositions sur la Justice et la sécurité.
Il est incompréhensible de demander plus d'indulgence en faveur des récidivistes en supprimant les peines plancher et irresponsable de vouloir accélérer la remise en liberté des criminels sexuels en abolissant la

rétention de sûreté. 
Au contraire, il est urgent de mettre en oeuvre les propositions du Pacte 2012 de l'Institut pour la Justice,

signé à ce jour par 1 730 000 citoyens.
Ce Pacte permettra de réformer notre Justice pour qu'elle soit plus protectrice des citoyens et plus juste

vis à vis des victimes.
Je compte sur vous, Monsieur Hollande. L'Institut pour la Justice m'informera de vos prochains engagements.


Respectueusement,
Votre signature

 

Ecrivez, quelle que soit votre intention de vote aux prochaines élections, à François Hollande sur contact@francoishollande.fr, pour le faire changer d'avis sur ce point.


Si nous sommes assez nombreux à nous mobiliser, cela marchera. Transmettez ce message à tous vos amis.
Quelle que soit votre sensibilité politique, vous et moi avons intérêt à ce qu'il s'engage pour une Justice qui défende les citoyens et les victimes. 
Il est certain qu'il changera de cap si nous sommes suffisamment nombreux à lui écrire... Mais il restera sur

ses positions si personne ne réagit.

 
Alors agissez maintenant et demander à tous vos contacts d'en faire autant. 
Un grand merci,
Laurence Havel


PS : Si sa messagerie électronique venait à être saturée sous l'avalanche d'emails, vous pouvez aussi lui

écrire sur: fhollande@assemblee-nationale.fr ou encore contact@depute-francoishollande.fr
PS 2 : L'Institut pour la Justice est une association strictement apolitique visant à promouvoir une Justice

plus équitable. C'est son devoir citoyen que d'informer les 1,7 millions de citoyens signataires du Pacte 2012

sur le positionnement des principaux candidats à l'élection présidentielle.



Institut pour la Justice

Institut pour la Justice - 140 bis, rue de Rennes - 75006 Paris
www.institutpourlajustice.com - www.publications-justice.fr

cocol

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 16:03

Plume de colombe ne peut que soutenir le Collectif National des Jeunes Urbanistes (CNJU)

N’évinçons pas les urbanistes de nos collectivités territoriales

 

LA LETTRE OUVERTE

A la fin du XIXème siècle, alors que les villes grandissaient de manières exponentielles et globalement incontrôlées, des hommes et des femmes, médecins, élus, penseurs, géographes ou architectes se sont mobilisés pour penser une ville meilleure, tournée vers l’homme et le vivre ensemble. Il s’agissait des prémices de l’urbanisme moderne dont le socle, qui demeure toujours le même, repose sur la conviction que la ville est un ensemble complexe et évolutif que l’on doit penser pour et au nom de ses habitants.

Aujourd’hui, de nombreux étudiants s’inscrivent à l’université dans des formations reconnues de longue date auprès des Collectivités Territoriales, en urbanisme, animés par la même conviction et la même volonté de participer au projet commun de construction et de renouvellement d’une cité. En prenant compte des dérives technocratiques, un jeune urbaniste doit avoir conscience qu’aux deux bouts de sa chaîne d’action se trouvent l’élu auquel il apporte une aide à la décision et le citoyen qui vit directement le résultat de ces actions.

Ce sont ces raisons qui nous poussent, nous étudiants en urbanisme à être fiers de notre formation pluridisciplinaire, tournée vers les sciences humaines, sociales, la gestion du territoire, de ses espaces naturels ou encore le montage et le pilotage d’opérations d’aménagement, sans négliger le volet technique. Notre mission est d’anticiper les besoins des populations afin de proposer un développement urbain efficace sur le plan socio-économique et environnemental. Cette vision, nous en sommes convaincus, d’autant plus que les débats issus du Grenelle de l’environnement appellent à une connaissance interdisciplinaire du territoire.

Pourquoi alors, lorsque le besoin est toujours plus grand de faire travailler les acteurs et les métiers entre eux, cherche-t-on à nous opposer entre corps? Pourquoi nous interdire brutalement le concours d’ingénieur territorial, soit 30% de notre gisement d’emplois ; sous un prétexte de manque de technicité au moment où l’Ecole Nationale d’Application des Cadres Territoriaux rappelle que ce métier ne consiste pas exclusivement à faire de l’ingénierie ?

Cela fait maintenant trente ans que nos formations accèdent à ce concours et le réussissent. On compte aujourd’hui environ 1500 professionnels de la prospective, de la gestion du territoire, du droit du sol, du pilotage et de la conduite de projets en Collectivité et grand nombre d’entre eux sont issus de formations universitaires. A l’heure de l’économie du savoir, nous arrivons à une situation où urbanistes et administrations se privent les uns des autres pour trop bonne compatibilité dans leur vocation.

Cette missive s’adresse plus particulièrement au Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT), avec une copie aux élus impliqués et aux Directeurs Généraux des Services qui considèrent qu’administrer est une noble et précieuse tache. Êtes-vous satisfait de savoir qu’il est préférable d’être ingénieur généraliste, plutôt qu’urbaniste, pour occuper le poste d’ingénieur territorial, spécialité urbaniste ?

Ce blocage dévalorise le parcours d’étudiants attachés à la chose publique. L’administration territoriale est aujourd’hui dans une situation où elle ne reconnaît pas les diplômes en urbanisme à leur juste valeur. Pour cela nous continuerons à nous mobiliser et à vous alerter sur ce sujet.

Plus globalement nous mettons en garde contre les effets néfastes de cette dévalorisation. A vouloir se payer des urbanistes aux rabais, l’administration ne risque-t-elle pas, d’obtenir une expertise discount ? Combien d’étudiants et d’urbanistes seront encore intéressés par les Collectivités si celles-ci les considèrent mal et donc les rémunèrent mal ? Si la fuite du personnel qualifié vers le secteur privé est d’ores et déjà une préoccupation du secteur public, ce blocage aux concours ne fera qu’amplifier cette tendance. Par cette lettre nous voulons faire prendre conscience qu’il est dans l’intérêt de tous de rendre aux urbanistes une juste place dans les Collectivités territoriales.

Le Collectif National des Jeunes Urbanistes (CNJU)

 

villeet Plume de colombe

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 17:35

Moi aussi je peux faire du Nostradamus.

 

Comme en toute nouvelle année qui débute. Certains vont voir ce que les marabouts avaient prédit pour 2011 et ce qu’ils ont perçu pour 2012.

 

Il va sans dire que lorsque je vous parle ici de marabouts ce n’est pas de l’échassier à plumes mais de l’extralucide.

 

Beaucoup de ces devins avaient prédit en 2011 que DSK serait à l’autel de sa gloire et oui comme a aussi dit Jean Racine « Mais enfin à l’autel il est tombé ». La difficulté a été juste pour ces extralucides de transcrire sur papier la transmission faite par leurs  voix de l’au-delà d’hôtel en autel. Ces prophètes n’ont toujours pas compris que les esprits sont malins.

 

D’autres médiums ont affirmé aussi que Ségolène sera élue et la première et cela a été le cas. Elle a été élue "tête à claques de l’année". Ils n’ont pas été pris en flagrant d’erreur c’est nous qui avons mal interprété la prédiction.

 

 

Reste que c’est dommage que nos voyants affichent dans leur blog et dans leurs articles en fin d’année écoulée que ce qu’ils avaient vu et qui c’est évidemment réalisé.


J’aimerais bien que cela soit en début de l’an qu’ils affichent en texte compréhensive leur voyance.

 

Enfin ce n’est pas la seule profession qui pratique de cette façon : nos économistes, nos politiques… font de même. Alors pourquoi jeter la pierre qu’aux astrologues.

 

 

Je vous livre tout de même le quatrain caché de la Century 20 et 1 de Nostradamus qu’il vient de me révéler ce matin pour la prospérité.


Avril, mai, juin il ne faut pas en fumer

A l’Elysée ils veulent tous y aller

Pour les sushis la mer est polluée

Etre euro sera-t-il terminé dans l’année

aut

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 13:55

Député(e) Traitement brut mensuel 7 100€ plus indemnités

 

Le salaire comprend trois éléments :

- Indemnité de base 5 514,68 €

- Indemnité de résidence (3 %) 165,44 €

- Indemnité de fonction (25 % du total) 1 420,03 €

  

Soit brut mensuel 7 100,15 €  net  5 246,81 € .

 

Sur le plan fiscal, l’indemnité parlementaire de base majorée de l’indemnité de résidence, à l’exclusion de l’indemnité de fonction, est imposée suivant les règles applicables aux traitements et salaires.

  

Pour faire face aux diverses dépenses liées à l’exercice de leur mandat qui ne sont pas directement prises en charge ou remboursées par l’Assemblée, les députés bénéficient d’une indemnité représentative de frais de mandat dont le montant est revalorisé comme les traitements de la fonction publique. Depuis le 1er juillet 2010, le montant mensuel de cette indemnité est de 6 412 € brut.

- Les députés disposent en outre d’un crédit affecté à la rémunération de collaborateurs.

  

Calculé en principe pour trois collaborateurs, il peut toutefois, au gré du député, être versé au profit d’un nombre de personnes variant de un à cinq. Le député a la qualité d’employeur : il recrute, licencie, fixe les conditions de travail et le salaire de son personnel.

  

Le crédit ouvert pour chaque député est revalorisé comme les traitements de la fonction publique. Au 1er juillet 2010, le montant mensuel du crédit est de 9 138 €.

  

En cas de non emploi de la totalité du crédit, la part disponible demeure acquise au budget de l’Assemblée nationale ou peut être cédée par le député à son groupe politique pour la rémunération d’employés de ce groupe.

  

Avantages en nature :

·         - Accès gratuit au réseau SNCF (1ère classe)

·         -  Taxis gratuits à Paris

·        -  Quotas de déplacements aériens

·       -   Lignes téléphoniques et courrier

·       - Allocation d'aide au retour à l'emploi pendant 3 ans pour assurer un revenu brut      mensuel égal à l'indemnité parlementaire de base pour les députés non couverts par les Assedic.

·        - Prêts d'aide au logement

·         -Retraite de député : 1 549 € mensuels.

 

Les élections législatives ont lieu tous les cinq ans, sauf si le Président de la République dissout l’Assemblée Nationale et provoque donc des élections anticipées.

 

L’élection se fait au suffrage universel direct majoritaire uninominal à deux tours.

 

Chaque candidat(e) doit désigner un(e)  suppléant(e)  qui le(a) remplacera à l'Assemblée nationale s'il est amené à quitter son mandat.

 

dra

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 14:23

Voilà ce que j’aimerais voir appliquer.

Pour l’investiture des législatives 2012, c’est le choix du candidat député sous cette forme et porté par la base des adhérents pour désigner son candidat en vote interne de circonscription sous les conditions suivantes :
être à jour de sa cotisation
- être électeur dans la circonscription concernée
avoir adhéré au plus tard le 30 avril 2011

 

Mais pour certains partis le choix du candidat se fait différemment.

 

Il est désigné par une commission nationale d'investiture constituée de « grands électeurs ».

De ce fait le militant lambda et le sympathisant risquent de les laisser à leur campagne électorale et à leur distribution des places entre « Grands ».

Reste que le jour J eux aussi les citoyens de base profiteront de leur week-end mais pour le passer à leur campagne et ils les laisseront seuls derrière leur urne à attendre le chaland.

 

La commission nationale d'investiture : désignée statutairement par le Bureau Politique avant chaque scrutin national, elle a autorité pour préparer les investitures des élections législatives, sénatoriales, régionales, européennes et municipales. Ses propositions définitives sont ensuite soumises au vote du Conseil National, seule instance compétente pour accorder, en dernière instance, les investitures.

ur

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 21:47

Les Bisounours en ont assez que pour discréditer un adversaire on le traite de BisounourS. Ils vont déposer plainte.

Nos Bisounours sont des vedettes.

Ils ont même tourné dans des films.

 

Le 1er film « Les Bisounours » est sorti en salle en 1985.

1985 c'est aussi la date des élections cantonales et succès de la droite qui gagne dix nouvelles présidences de conseils généraux.

 

En 1986 on peut s’offrir sur la toile « Les Bisounours 2 ».

1986 c'est la date des élections législatives où l’Assemblée passe à droite et où est mise en place la première cohabitation.

 

En 1987 « Les Calinours au pays des merveilles » crèvent l’écran.

1987 c’est l’année des Élections fédérales allemandes qui manquent la victoire de l’union chrétienne-démocrate.

 

4ème film « Les Bisounours au royaume des Rigolos » en 2004.

2004 c’est l’année des élections régionales qui fait que 24 Régions sur 26 passent à gauche.

 

« A vos souhaits les Calinours » ce film est sur les écrans en 2005.

A cette date les Bisounours sont sur le pied de guerre et ils observent les humains qui se croient si malins.

 

En 2011 « Les Bisounours contre-attaquent ».

 

Oui les Bisounours se préparent à une invasion de vos foyers le 24 décembre en passant par la cheminée.

 

Vous allez avoir un mal fou à les déloger de la chambre de vos enfants. Ils vont même trôner sur leur lit et être leur meilleur ami.

 

Vous avez tort de mépriser les Bisounours, eux ils savent se faire aimer et se faire adopter par la tranche de la population la plus sympa.

 

La gentillesse c'est pas un défaut.

 

Allez donc par ce lien faire un tour au pays des Bisounours ils ont beaucoup de choses à nous apprendre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bisounours

bisous.JPG

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 16:36

ecole.JPG

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 19:54

Ségolène et le pot aux Roses

 

 

Ségolène dans son Pays

Bien posée dans sa bravitude

Prétendait arriver sans encombre à être élue

Légère de ses voix même en déconfiture

 

Elle va drapée de ses certitudes

Notre Charentaise ainsi déchaussée

Compte déjà passer députée

Pour tout le prix de ses avancées

 

Accrochait un cent de voix, faisait triple associé

Il m’est, disait-elle, facile

De rallier des associés à ma cause

Le Hollande sera bien habile

 

S’il ne m’en laisse assez pour avoir le perchoir

Le PS à s’engraisser coutera peu d’euros

Il sera à enlever grace à la Lilloise

J’aurais en le bradant, les démagos en poupe

 

Et qui m’empêchera de mettre en mon étable

Vu le prix dont il est, le centre et le front de gauche

Que je verrais monter au milieu du troupeau ?

Ségolène là-dessus saute ainsi transportée 

 

Les voix ne sont pas roses : adieu perchoir, gloire et électeurs

La Dame ne sera pas députée mais plutôt dépitée

Sa fortune ainsi répandue,
C'est la faute à ce banni,


En grand danger d'être battue.

Ceci dans la tradition du gout
Le récit en farce en fut fait :
On l'appela le Pot aux Roses

 

Quel esprit ne bat la campagne ?
Qui ne fait châteaux en Hollande?
Même quand elle est seule, elle fait au brave un défi
Elle exalte : je veux détrôner Falorni!


Mais qu’on m'élit Royal, mon brave peuple m'aime

 

 

sego.JPG

Je vais couper l'Olivier pour m'en faire un diadème

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de plumedecolombe
  • Le blog de plumedecolombe
  • : Une colombe bavarde comme une pie mais qui n’est pas un oiseau de mauvais augure. Reste que si elle est en colère elle vous volera dans les plumes mais sans vous donner des noms d’oiseaux. Vous ne pourrez pas lui rogner ses ailes. Elle vole juste de ses propres ailes et elle ne se les brule pas. Plume de colombe juste un peu oiseau rare et drôle d’oiseau à la fois.
  • Contact

Rechercher

Archives

  • L'instant est au recueillement
    L'instant est au recueillement" Présente sur place, aux côtés des élus de la Ville rassemblés, et des différents représentants des cultes colombiens, Madame le Maire, Nicole Goueta, a pris la parole au moment de ce rassemblement : "Colombes, comme tant...
  • COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux
    COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux   Pour reprendre la formulation d’un Colombien qui vient d’ouvrir son blog cet été. . Mieux vaut des photos qu’un long discours. . Et bien ces photos sont...
  • Enfin COLOMBES est libérée
    Enfin COLOMBES est libérée . . Lundi 14 août 1944 : début des grèves dans les usines colombiennes Goodrich, Gnome et Rhône, Ericsson, Amiot… . Mercredi 16 août 1944 : destruction du Pont d’Argenteuil. On bloque les voies de passage et de circulation....
  • COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse
    COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse "Les Batuc'Ados sont un groupe de percussions brésiliennes crée en 2004. Et oui en 2004. Il est composé d'une trentaine de jeunes ados entre 11 et 17 ans et originaire de la ville...
  • Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir
    Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir Tout début septembre des spectacles gratuits offerts par le Conseil Général des Hauts-de-Seine http://ladefensetourscircus.hauts-de-seine.net/cie-annibal-et-ses-elephants-le-film-la-bete...
  • Colombes:l’implication citoyenne ensemble faisons les lois
    COLOMBES: Le parlement et l’implication citoyenne ensemble faisons les lois . Les citoyens sont l'âme du projet Parlement & Citoyens. . Il a été conçu par eux, avec eux et pour eux . Parlement & Citoyens cherche à remédier à la triple crise que traverse...
  • COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014
    COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014 . Ci-dessous toutes les délibérations que les douze élus de l’opposition n’ont pas dénié voter car ils étaient partis déjeuner tous ensemble. . Je vous laisse en déduire l’importance...
  • COLOMBES: les sous-ensembles d'Ensemble
    Ce n’est plus ENSEMBLE POUR COLOMBES c’est déjà les sous-ensembles les 12 élus de l’opposition se sont constitués en 4 groupes un groupe PS un groupe PC et cela il fallait le faire 2 groupes avec qu’une personne. . Même qu’à 12 ils sont déjà divisés avec...
  • EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire
    EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire . Qui sont encore à ce jour nos députés européens élus en France Nous avons : 30 élus des mouvements droite et centre 16 élus du groupe des verts 13 socialistes 6 démocrates libéraux 5 élus qui représentent la...
  • COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta
    COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta . Ci-dessous l’éditorial du COLOMBES, spécial élections le nouveau journal de la ville Avril 2014 . NICOLE GOUETA, Maire de Colombes C’est avec un plaisir immense que je...

Catégories