Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 16:56

COLOMBES : Que devient le comité d’éthique de la vidéoprotection ?

 

 

Je ne suis peut être pas assidue à l’ensemble des informations et de la communication de la ville et encore plus aux séances du conseil municipal de ce fait il me semble que je suis passée à côté des rapports du comité d’éthique de la vidéoprotection.

 

Selon la délibération votée le 4 février 2010 en séance du conseil municipal  le comité d’éthique doit se réunir trois fois par an et émettre un rapport annuel d’activité.

 

Ces rapports sont-ils mis à disposition de l’ensemble des Colombiens ou sont-ils juste destinés aux élus et aux personnalités dites compétentes ?

 

De même ce comité a-t-il formulé des avis et des recommandations d'amélioration?

 

Allons même plus loin dans ce questionnement :

Que devient la vidéoprotection sur Colombes, les caméras fonctionnent-elles encore ?

COW

 

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 15:50

Hauts-de-Seine et Forums des associations 2012

Le Conseil général du 92 tient son stand dans le cadre des forums des associations.

  

Reste que pour cela il faut déjà que la ville organise un forum pour ses associations.

  

Le Département y présente aux alto-séquanais ses dispositifs sur l’éducation, la culture, le sport et la prévention...

  

Agenda des forums par commune

7 et 8 septembre

Issy-les-Moulineaux
Palais des sports Robert Charpentier
4-6 bis boulevard des frères voisins
Vendredi 14h-21h / Samedi 10h-20h

Meudon
Gymnase Millandry
3 rue Georges Millandry
Vendredi 16h-20h / Samedi 10h-19h

8 septembre

Bois-Colombes
7, rue Hoche
De 10h à18h

Châtenay-Malabry
Espace Omnisports Pierre-Beregovoy
160, avenue Division Leclercµ
De 8h30 à 18h

Châtillon
Espace Maison Blanche
2, avenue Saint Exupéry
De 10h à18h

Chaville
Parvis de l’Atrium
3, parvis Robert Schuman (à proximité de l’avenue Roger Salengro)
De 10h à 18h

Clamart
Stade Hunebelle
Place Hunebelle
De 10h à 18h

Clichy
94, boulevard du général Leclerc
De 10h à 19h

Courbevoie
Parc de Bécon
De 9h à 18h

Gennevilliers
Salle des fêtes
De 10h à 18h

Le Plessis-Robinson
Complexe sportif Joliot Curie
3, allée Robert Debré
De 10h à 18h

Marnes-la-Coquette
Maison des hirondelles
15, rue Schlumberger
De 10 à 16h

Montrouge
Gymnase du stade
107, rue Maurice Arnoux 
De 10h à 18h

Saint-Cloud

Grande halle hippodrome
De 14h à 17h

Suresnes
Place de l'abbé Stock -  Esplanade Mont Valérien
De 10h à 17h

Vaucresson
Gymnase Y.Manoir - Allée du collège 
De 9h à 17h

Ville-d'Avray
Place Charles de Gaulle (à côté église)
De 14h à 17h

8 et 9 septembre

Asnières-sur-Seine
Espace Francis Delage
27, rue de la concorde
Samedi 10h-19h / Dimanche 10h-18h

Sèvres
SEL 47, grande rue
Samedi 10h-19h / Dimanche 11h-18h

9 septembre

Antony
Centre André Malraux
1, avenue Léon Harmel
De 10h à18h30

Boulogne-Billancourt
Hôtel de ville
26, avenue André Morizet
De 8h30 à 18h30

Fontenay-aux-Roses
Gymnase du parc
6, avenue du parc
De 10h à 18h

Garches
Gymnase des Meuries
20, rue de Suresnes
De 10h à 18h

La Garenne-Colombes
Hôtel de ville
68, boulevard de la République
De 14h à 18h

Vanves
Parc Frédéric Pic (entrée place du Président Kennedy)
De 10h à 18h

Villeneuve-la-Garenne
Parc de l'Hôtel de ville
De 10h à 18h

Ne cherchez pas Colombes dans cette liste de communes classées par ordre alphabétique. Vous ne trouverez pas notre commune car le forum des associations colombiennes ne se tient dorénavant que les années impaires.

cocol

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 20:43

COLOMBES : Mosaïque est-il devenu un journal d’entreprise ?

  

Le journal de la ville du mois de septembre 2012 consacre deux pages de pub à une multinationale de soda cotée en bourse.

 

Cet article nous fait part du bien-être de ses salariés.

 

L’on nage dans des bulles de bonheur.

 

Reste que la parole est donnée à leur Directrice des Ressources Humaines et non à leurs représentants du personnel.

 

Ce reportage n’a pu être donné que « clefs en main » au vu du style d’écriture.

 

Mais l’objectif de ce deux pages est-il de redorer l’image de cette multinationale ou pour faire oublier :

- ses délocalisations en Chine

- son plan de réduction de 3% des salariés.

- son projet de recentrer son activité sur les boissons gazeuses aux Etats-Unis....

 

Mais la municipalité a peut être dans cet article juste cherché les améliorations à mettre en place pour ses agents communaux soit :

- Un massage une fois par semaine

- Des réunions d’échange sur l’environnement professionnel

- Des salles de détente 

- Un service de conciergerie

- Des distributeurs de fruits...

 

Que du bonheur.

 

Quelle joie ce sera alors pour les fonctionnaires territoriaux de voir leur employeur, la ville de Colombes, classée médaille d’or du Great Place To Work de la fonction publique.

coca.JPG  

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 17:56

COLOMBES : la médiation au cœur des collèges

 

Le Conseil Général des Hauts de Seine a en mars 1996 créé un dispositif innovant et qui perdure pour les collèges du Département : Les médiateurs éducatifs.

 

Ils sont là pour composer et maintenir un lien social avec les collégiens.

 

Ces 90 professionnels du Conseil Général sont présents dans les 69 établissements volontaires du 92 et leur action s'inscrit dans le cadre du projet d'établissement.


Les médiateurs préviennent les incivilités, les violences à l'école et les conduites à risques.

 

Ils rappellent les règles.

 

Mais ils sont aussi là pour mettre en place des projets tournés vers l'aide humanitaire, la citoyenneté ou traitant de préoccupations particulières rencontrées par les élèves et l'accompagnement des jeunes qui les sollicitent dans la construire de leur projet professionnel.

 

La médiation entre élèves ou entre adulte(s) et élève(s) c’est le cœur de leur métier.

 

Bonne rentrée scolaire, aux élèves, au corps enseignant et aux médiateurs éducatifs...

 

   

ville



Partager cet article
Repost0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 18:19

wan.JPG

Mais si le chat nous t’aimons.

Reviens nous vite pour ta rubrique. 

 

Partager cet article
Repost0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 11:29

COLOMBES : des pistes possibles d’évolution pour la démocratie participative ?

 

Samedi 8 septembre c’est la journée de la démocratie locale et c’est aussi la journée où les associations vous invitent à vous inscrire à leur activité.

 

Étant contre les cumuls je ne pourrais pas à la fois être physiquement présente et surtout intellectuellement disponible dans deux lieux et sur deux engagements différents même s’ils sont complémentaires.

 

Je n’ai pas non plus le don d’ubiquité.

 

Reste que concernant la journée de la démocratie locale j’ai tout de même fait des recherches sur l’évolution possible des conseils de quartier et ceci en m’appuyant sur des bilans d’expérimentation d’autres villes.

 

Je sais bien que chaque ville donne aux conseils de quartier les prérogatives qu’elle estime pouvoir leur confier mais il est bon de regarder aussi ce que font nos voisins de même configuration politique.

 

La ville d'Arcueil (gestion « gauche citoyenne/EELV » Daniel Breuiller Maire et Conseiller général du Val de Marne en charge de la démocratie participative, commune de  20 000 habitants) reconnaît aux conseils de quartier le droit de demander l’inscription d’une question à l’ordre du jour du conseil municipal.

 

La composition des conseils de quartier est différente aussi en fonction des municipalités.

 

Le principe général c’est d’y associer des élus municipaux, des personnalités représentatives, des associations et des habitants.

 

De même la désignation des membres de conseil de quartier dépend des communes.

 

Les membres peuvent être désignés ou tirés au sort (sur les listes électorales ou sur la base du volontariat).

 

Selon les communes, les élus municipaux ont un rôle plus ou moins important à y jouer et ce rôle peut tout à fait être différent .

 

 

- À Lille (Maire Martine Aubry commune de 227 000 habitants), le conseil de quartier est présidé par un élu.

 

- À Nantes (Jean-Marc Ayrault ex Maire commune de 283 000 habitants), les élus municipaux peuvent être invités par le conseil de quartier mais ils n'ont pas le droit d'y siéger.

 

 

A Colombes nous avons nos procédures que vous pouvez consulter dans le site de la ville :

Charte de fonctionnement

http://www.colombes.fr/fileadmin/Documents/conseils%20de%20quartier/charte_conseil_quartiers.pdf

 

 

Les comptes-rendus des conseils y sont aussi mis en ligne

http://www.colombes.fr/fr/mairie-pratique/les-conseils-de-quartiers/index.html

 

Bonne lecture.

  conse

 

Partager cet article
Repost0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 16:40

COLOMBES : Stationnement : des économies "souterraines" ?

 

Extrait de l’article de Stéphane Bellanger de la lettre du cadre de juin 2012

 

« La gestion déléguée regroupe fréquemment le stationnement sur voirie et le stationnement en ouvrages. Les collectivités ont en effet tendance à accepter le regroupement au sein d'une même délégation de deux services publics de nature différente: le stationnement de surface, relevant de la police de voirie, qui est un service public administratif (SPA) et le stationnement en parcs souterrains, qui est un service public industriel et commercial (SPIC).


Le stationnement hors voirie est le plus souvent structurellement déficitaire. Les collectivités et les opérateurs ont donc élaboré des montages afin de déléguer de façon globale les deux activités
: l'une très rentable (le stationnement sur voirie), l'autre qui ne l'est pas régulièrement (le stationnement en ouvrages).

Objectif: compenser un déficit probable par un éventuel excès de rentabilité. Incidemment, ce mécanisme de convention globale vise donc à un alignement de la durée des deux types de contrats. Pour autant, il faut assurer la transparence des deux types de gestion, afin de faciliter toute mutation ou évolution, mais aussi leur contrôle, en particulier dans un contexte de réflexion croissante autour des plans de transport urbain...

 Ce regroupement, qui ne simplifie pas systématiquement la gestion, est critiquable à plus d'un titre: en effet, si la durée d'un contrat de délégation doit être ajustée au temps nécessaire pour permettre au délégataire un retour sur investissement convenable, «pour les contrats relatifs à l'exploitation du stationnement payant sur voirie, qui nécessitent un faible investissement, générateurs de faibles charges et de recettes importantes, une durée de six ans est considérée comme un maximum.

 

Pour le stationnement en ouvrages, qui nécessite des investissements plus lourds et plus longs à amortir, induisant des charges importantes, et qui comporte habituellement une part de risques pour le gestionnaire, une durée maximale de 24 ans est préconisée.

 

Elle peut être étendue à 30 ans en cas de concurrence entre plusieurs candidats, comme ce fut le cas à Brest (ville PS depuis 1989)».


En outre, ce regroupement fait partager les risques générés par une partie du contrat à l'ensemble de la politique du stationnement (voirie et ouvrages), sans que cela soit nécessaire et économiquement intéressant pour le délégant. Loin s'en faut...


 

http://www.lettreducadre.fr/PAR_TPL_IDENTIFIANT/19542/TPL_CODE/TPL_REV_ARTSEC_FICHE/PAG_TITLE/Stationnement+%3A+des+%E9conomies+%22souterraines%22+%21/2091-fiche-article-de-revue.htm

 

amende

Partager cet article
Repost0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 12:39

COLOMBES : histoire de vie

 

 

Dans un paisible quartier d’une grande ville une très vieille dame est entourée de voisins attentionnés.

L’un lui apporte ses bouteilles d’eau car elle n’a plus la force de les porter,

l’une l’accompagne jusqu’au foyer où elle aime retrouver ses amis pour jouer aux cartes,

sa pharmacienne lui apporte ses médicaments à domicile

et ses voisins de toutes générations l’aident à traverser la rue car elle a peur de tomber.

Même pour tirer ses poubelles jusqu’à la rue et les lui ramener elle a des volontaires.

Ses voisins ne la laissent jamais seule. Ils se passent si besoin le relais.

 

Elle rapporte tous ces faits à sa fille car elle est bien consciente de la chance qu’elle a.

 

Ne vous dites pas : Mais que font ses enfants pour elle ?

 

Ses enfants lui sont aussi dévoués mais comme toute vieille dame cela la rassure d’être entourée de personnes prévenantes et par ce biais de garder des liens sociaux.

 

Reste que sa fille ne peut s’empêcher de lui dire à chaque fois :

-       - Mais maman tu te rends compte que c’est à un adjoint au Maire que tu demandes d’emmener ta poubelle jusqu’à la rue. Cela est plus que gênant. Cela ne se fait pas.

 

Et cet adjoint au Maire lui rend ce service.

 

La preuve que le pouvoir ne pervertit par tous les élus (de gauche comme de droite) et que l’on peut être un notable et rester compatissant et désintéressé.

 

Une grande leçon de vie.

  MAI

 

Partager cet article
Repost0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 18:39

 

Lundi 14 août 1944 : début des grèves dans les usines colombiennes Goodrich, Gnome et Rhône, Ericsson, Amiot…

 

Mercredi 16 août 1944 : destruction du Pont d’Argenteuil. On bloque les voies de passage et de circulation.

 

Jeudi 17 aout 1944 : les agents de Police débrayent.

 

Vendredi 18 août 1944 : des représentants du Mouvement Libération Nationale, du Front national de lutte pour la libération et l'indépendance de la France, du Mouvement National des Prisonniers de Guerre et Déportés … investissent la mairie et hissent le drapeau tricolore.

 

Samedi 19 août 1944: un appel du comité parisien de libération est affiché sur les murs de Colombes et les résistants contrôlent le boulevard du Hâvre (boulevard Charles de Gaulle).

 

Dimanche 20 août 1944 : des canons allemands tirent au centre ville (mais ils n’ont jamais tiré sur l’Eglise comme le véhicule encore quelques rumeurs).

 

Lundi 21 août 1944 : Cela mitraille au carrefour des Quatre routes, rue de Paris (Henri-Barbusse) et dans les grands axes de notre commune …

 

Mardi 22 août  1944 : Des résistants couvrent le boulevard Charles de Gaulle de crève-pneus pour ralentir les véhicules allemands.

 

Mercredi 23 aout 1944 : les Allemands font des otages parmi les Colombiens.

 

Lundi 24 août 1944 : les otages sont libérés après d’âpres négociations entre l’occupant de la France et les résistants.

 

Vendredi 25 août 1944 : C’est la libération du Sud de Paris mais les combats sur Colombes redoublent et des résistants y laissent leur vie.

 

Samedi 26 août 1944 : Le comité local de libération est constitué.

 

Dimanche 27 août 1944 : les drapeaux bleu, blanc, rouge pavoisent.

 

Le 28 août 1944 Colombes et la région parisienne sont libérées.

 

Pour rester une fervente représente de mon quartier je ne peux qu’en ces jours de commémoration de la libération de la France avoir une pensée émue pour :

 

- Gilbert Médéric qui a donné son nom au square de la rue de Chatou. Gilbert Médéric mort en mars 1944 avait été un des responsables du mouvement « ceux de la libération » et du groupe « Vengeance ».

 

- Jean Moulin (école de la rue Etienne d’Orves) qui avait été le président du Conseil National de la Résistance et qui est mort sous la torture.

 

- Gabriel Péri et Estienne d’Orves fusillés  au Mont-Valérien en 1941.

 

- Pierre Koenig qui a donné son nom à une place qui fut le commandant des Forces françaises de l'intérieur et bien d’autres ...

 

Ils étaient tous différents mais ils avaient un objectif commun : être libre dans un état  souverain.

dra 

Partager cet article
Repost0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 19:00

COLOMBES va faire sa rentrée des classes

 

 

 

La rentrée des classes arrive à grands pas alors pour faire plaisir aux instituteurs(trices) enfin aux professeurs des écoles ainsi qu’aux Directeurs(trices) puisque j’ai l’impression de les avoir tous retrouvés dans des listes de soutien de candidat à diverses élections, je vais prendre ma plume et de l’encre pour faire un retour en arrière soit sous la 3èmerépublique entre 1887 lorsque Jules Grévy était Président de la République et qu’il dut démissionner suite au scandale des légions d’honneur distribuées entre "amis" et 1914 soit à l’arrivée au pouvoir de Raymond Poincaré qui refusa lui de respecter le désistement républicain de gauche et qui fut élu avec les voix de droite.

 

Les hommes changent mais les pratiques sont dans un éternel recommencement.

 

Revenons à nos moutons, soit à Colombes, entre 1886 et 1914.

 

Sa population augmente et de ce fait sa politique de scolarisation évolue.

 

Les groupes scolaires sortent de terre pour les Monts-Clairs c’est en 1889, Jeanne d’Arc en 1898 et Henri Martin en 1905.

 

Mais c’est en 1906 que par décret du Président de la République l’école des Champarons devint Victor Hugo, les Monts-Clairs prirent le nom de Lazare Carnot et le groupe scolaire de la rue de Nanterre (l’actuelle rue Gabriel Péri) celui d’Henri Martin.

 

Au XIXème siècle les écoles dites primaires étaient divisées en trois niveaux : le cours élémentaire, moyen et supérieur et l’école était obligatoire de six à treize ans.

 

Dans nos écoles publiques les élèves y apprenaient, l’orthographe, la grammaire, l’arithmétique, la géographie, l’histoire de France, la morale, l’instruction civique, les leçons de choses (cours de sciences), le dessin, le chant et l’on y pratiquait la gymnastique et les travaux manuels…

 

A Colombes nous avons maintenant une vingtaine d’écoles maternelles (je suis désolée mais avant 1881 l’école maternelle s’appelait l’Asile communal), un peu moins d’écoles élémentaires, six collèges et trois lycées.

 

Reste que nous n’avons pas le même nombre d’habitants et nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin puisque le Plan Local d’Urbanisme nous promet de nous entasser un peu plus.

 

Ceci principalement aux périphéries des lignes de transport pour surtout ne pas aller vers l’étalement urbain, mais c’est une autre histoire...

 

eco.JPG 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de plumedecolombe
  • : Une colombe bavarde comme une pie mais qui n’est pas un oiseau de mauvais augure. Reste que si elle est en colère elle vous volera dans les plumes mais sans vous donner des noms d’oiseaux. Vous ne pourrez pas lui rogner ses ailes. Elle vole juste de ses propres ailes et elle ne se les brule pas. Plume de colombe juste un peu oiseau rare et drôle d’oiseau à la fois.
  • Contact

Rechercher

Archives

  • L'instant est au recueillement
    L'instant est au recueillement" Présente sur place, aux côtés des élus de la Ville rassemblés, et des différents représentants des cultes colombiens, Madame le Maire, Nicole Goueta, a pris la parole au moment de ce rassemblement : "Colombes, comme tant...
  • COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux
    COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux   Pour reprendre la formulation d’un Colombien qui vient d’ouvrir son blog cet été. . Mieux vaut des photos qu’un long discours. . Et bien ces photos sont...
  • Enfin COLOMBES est libérée
    Enfin COLOMBES est libérée . . Lundi 14 août 1944 : début des grèves dans les usines colombiennes Goodrich, Gnome et Rhône, Ericsson, Amiot… . Mercredi 16 août 1944 : destruction du Pont d’Argenteuil. On bloque les voies de passage et de circulation....
  • COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse
    COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse "Les Batuc'Ados sont un groupe de percussions brésiliennes crée en 2004. Et oui en 2004. Il est composé d'une trentaine de jeunes ados entre 11 et 17 ans et originaire de la ville...
  • Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir
    Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir Tout début septembre des spectacles gratuits offerts par le Conseil Général des Hauts-de-Seine http://ladefensetourscircus.hauts-de-seine.net/cie-annibal-et-ses-elephants-le-film-la-bete...
  • Colombes:l’implication citoyenne ensemble faisons les lois
    COLOMBES: Le parlement et l’implication citoyenne ensemble faisons les lois . Les citoyens sont l'âme du projet Parlement & Citoyens. . Il a été conçu par eux, avec eux et pour eux . Parlement & Citoyens cherche à remédier à la triple crise que traverse...
  • COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014
    COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014 . Ci-dessous toutes les délibérations que les douze élus de l’opposition n’ont pas dénié voter car ils étaient partis déjeuner tous ensemble. . Je vous laisse en déduire l’importance...
  • COLOMBES: les sous-ensembles d'Ensemble
    Ce n’est plus ENSEMBLE POUR COLOMBES c’est déjà les sous-ensembles les 12 élus de l’opposition se sont constitués en 4 groupes un groupe PS un groupe PC et cela il fallait le faire 2 groupes avec qu’une personne. . Même qu’à 12 ils sont déjà divisés avec...
  • EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire
    EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire . Qui sont encore à ce jour nos députés européens élus en France Nous avons : 30 élus des mouvements droite et centre 16 élus du groupe des verts 13 socialistes 6 démocrates libéraux 5 élus qui représentent la...
  • COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta
    COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta . Ci-dessous l’éditorial du COLOMBES, spécial élections le nouveau journal de la ville Avril 2014 . NICOLE GOUETA, Maire de Colombes C’est avec un plaisir immense que je...

Catégories