Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 20:22

Avis de recherche de la boite aux lettres de rue de la cité Gabriel Péri/Estienne d’Orves

 

A une certaine époque il y a eu recrudescence d’enlèvement de nains de jardin.

 

Le "Front de libération des nains de jardin" recrutaient. Leurs militants ne pouvaient pas supporter de voir d’autres bonnets rouges à barbichette condamnés à faire plate bande ou potiches dans la verdure.

 

Ces militants obligeaient même certains nains de jardin à écrire une lettre d’adieu aux propriétaires de ces gazons de banlieue qui les hébergeaient.

 

Ces nains n’étaient pas soustraits de leur propriété pour être adoptés par une famille aimante et s’épanouir aux milieux des roses. La plupart du temps ils étaient lâchement abandonnés peu de temps après loin de leur foyer et dans des lieux improbables souvent juste pour les humilier.

 

Et bien je vous annonce que le "front de libération des nains" a du se reconvertir en "front de libération des boites aux lettres jaunes".

 

J'ai découvert consterné que la boite aux lettres de la Poste de la rue Gabriel Péri vient de disparaître cette semaine.

 

Elle ne nous a laissé aucun message de départ et à ce jour aucune demande de rançon n’a été formulée.

A-t-elle été enlevée ?

Si oui par qui ?

Par des proposés ?, des usagers ?, des petits plaisantins ?

A-t-elle fugué ?

A-t-elle quitté la France avec son compte en banque?

A-t-elle émigré près de l’Élysée ?

Est-elle partie se transformer en urne pour les législatives?

C’est-elle envolée avec un canari?

Est-ce une passation de pouvoir entre boites aux lettres ?

 

La rue Gabriel Péri n’est-elle plus assez bien pour elle ?

Va-t-on supprimer une boite aux lettres sur deux comme les fonctionnaires ?

 

A toutes ces questions, nulle réponse à ce jour.

Reste que si c’est la Poste qui modifie les implantations il aurait été judicieux de prévenir les usagers.

 

La disparition est-elle de plus temporaire ou définitive?

 

Bientôt les boites aux lettres de rue seront tellement éloignées de notre domicile que nous pourrons aller nous-même poster notre courrier dans la boite aux lettres du destinataire ou devoir prendre la voiture pour en chercher une.

 

Ci-dessus une vue aérienne de Colombes. Les points jaunes sont l’implantation de ces boites à malice et non les nombreuses stations d’autolib.

boite.JPG

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 23:28

Dans le cadre du festival de la voix

 

Ce film est la déclinaison des modes de la liberté humaine,

y compris dans la folie qui l’excède.


C’est un éloge de la parole et de ses effets.

Docteur Philippe Lavergne

 

  voix-de.JPG

 

 « Je suis schizophrène, et moi aussi » Carl Gustav Jung

 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 13:29

Un parking souterrain et un centre commercial réhabilité aux Grèves pour fin 2012

 

Une démarche de renouvellement urbain sur les quartiers Nord de Colombes a été mise en place.

 

Elle concerne 3 quartiers :

Petit-Colombes / Grèves

Europe / Ile Marante

Fossés-Jean / Gare du stade

 

Le projet, son programme et ses financements ont été inscrits dans la convention de rénovation urbaine de Colombes approuvée par les Elus du Conseil général des Hauts-de-Seine lors de sa séance du 21 décembre 2007

 

Ce projet de rénovation urbaine vise plusieurs grands objectifs :

- le désenclavement de ces quartiers et leur lien avec le reste de la Commune,

- la redynamisation du tissu économique et l’emploi comme outil d’insertion,

- l’amélioration du cadre de vie et de l’accès aux équipements publics,

- le renforcement de la mixité sociale à travers un projet d’amélioration de l’habitat, de démolitions et de reconstructions de programmes neufs diversifiés permettant des parcours résidentiels ascendants.

 

Une demande de subvention a été faite par Colombes Habitat Public au Conseil général du 92 concernant la réhabilitation du centre commercial des Grèves.

 

 

Les objectifs de cette opération sont les suivants :

- améliorer la visibilité et l’accessibilité du centre commercial

- requalifier et rendre attractifs les 5 commerces de proximité

- intégrer le projet de restructuration au sein de la dynamique de rénovation 

 

La réhabilitation du centre commercial situé 233 rue du Président Salvador Allende  comprendra les travaux suivants :

 

- le traitement des façades : une isolation de la façade principale sera réalisée par

l’extérieur, la toiture terrasse sera mise en sécurité et des spots d’éclairage seront installés pour éclairer davantage le centre commercial.

 

- la reprise des vitrines des commerçants : les vitrines actuelles seront remplacées par des menuiseries aluminium. Chaque commerce disposera d’un visuel spécifique. Les systèmes d’occultation des vitrines seront remplacés par des rideaux métalliques microperforés à enroulements, de façon à homogénéiser l’ensemble des commerces.

 

- la réfection de l’étanchéité de la toiture terrasse : une étanchéité auto-protégée sera mise en oeuvre avec la reprise des couvertines.

 

- la création d’une seconde fosse de pompage notamment pour le raccordement des eaux claires provenant de la nappe. Ces travaux ne sont pas financés dans le cadre du projet de rénovation urbaine.

 

Par ailleurs, en complément de cette réhabilitation et hors convention ANRU, Colombes Habitat Public réaménage actuellement le parvis du centre commercial et construit un parking souterrain de deux niveaux à l’arrière de ce dernier.

 

Le Département s’engage à financer une partie de la réhabilitation du centre commercial des Grèves.

conse

 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 11:37

Plume de colombe a un an.

 

Hier elle a été très vexée. On lui a dit que son blog babille sur des histoires locales qui n’intéressent aucun Colombien.

 

 

Reste que personnellement je suis très contente des statistiques de lecture même en pleine période électorale où les lecteurs étaient à la recherche d’informations plus sérieuses ou en période de vacances où ils avaient d’autres moyens de se détendre.

 

Mais c’est vrai un rien me met en joie et me satisfait.

 

Ci-dessus, juste pour l'humour, mon score du 6 mai 2012 des lectures exprimées.

 stat-copie-2.JPG

  

 

 

Partager cet article
Repost0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 00:38

Toutes les voix comptent : à nous électeurs comme membres de bureau d’être vigilants

 

Chers électeurs rien ne sera passé le 6 mai comme cela a pu se faire dans certains bureaux de vote au 1er tour.

 

C’est la finale.

 

Il n’y aura pas de rattrapage ou comme l’on dit dans TOP CHEF de passage à l’épreuve de la seconde chance.

 

Le code électoral sera la « bible » ou le « petit livre rouge » des membres du bureau.

 

Il ne devra y avoir aucun manquement aux règles relatives au bon déroulement du scrutin et au dépouillement des suffrages.

 

Les causes d'annulation les plus fréquentes sont :

-   L'absence de vérification de l'identité des électeurs

-   L'inobservation de l'obligation de passage par l'isoloir 

 

Reste que si diverses autres irrégularités constatées par le délégué du Conseil constitutionnel persistent en dépit des observations cela peut se terminer par l’annulation des opérations de vote du bureau concerné.

Exemple d’irrégularités :

-    La mise à disposition tardive des bulletins de vote d'un des candidats

-   La non mise à disposition des électeurs du procès verbal des opérations de vote afin qu'ils    puissent, le cas échéant, y porter leurs observations ou réclamations.

 

Et oui pendant toute la durée des opérations de vote, le procès-verbal est mis à la disposition des membres du bureau, des candidats, des remplaçants et des délégués des candidats ainsi que des  électeurs du bureau et des personnes chargées du contrôle des opérations afin qu’ils puissent consigner une irrégularité, une observation ou une réclamation.

 

Bien plus triste en démocratie l’entrave apportée par le bureau de vote, notamment son Président, à l'exercice des fonctions du délégué, accompagnée de menaces et de pressions.

 

Après le scrutin il existe aussi des causes d'annulation liées aux opérations de dépouillement.

 

La cause d'annulation la plus fréquente porte sur des discordances inexpliquées :

- soit entre les mentions figurant au procès-verbal des opérations de vote et les feuilles d'émargement

- soit entre le nombre des émargements et celui des bulletins et enveloppes trouvés dans l'urne

 

Tout doit être légal car les petites rivières font les grands fleuves même pour les Présidentielles.

 

Les annulations ajoutées aux diverses rectifications matérielles opérées par le Conseil Constitutionnel peuvent porter sur quelques milliers de suffrages :

48250 et 8250 suffrages cumulés pour les deux tours des élections présidentielles de 1995 et de 2002

4610 et 826 pour les deux tours de l'élection présidentielle de 2007

dra

Partager cet article
Repost0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 14:22

PS Post Scriptum

 

Lundi 23 avril à la pause déjeuner j’ai voulu aller faire un tour sur le site de ma ville pour avoir les résultats du 1er tour des présidentielles bureau de vote par bureau de vote et bien voilà ce qui était indiqué : si vous avez cliqué sur un lien il se peut qu’il soit obsolète.

C’est vrai que cette phrase peut vous laisser rêveuse ou être interprétée de différentes manières. Pour ma part ce libellé m’a renvoyé à ce que j’ai vécu dimanche lors de la tenue d’un bureau de vote en tant qu'assesseur.

Déjà je vous rappelle que les assesseurs titulaires comme suppléants qui accompagnent le Président du bureau sont des bénévoles. S’ils se lèvent à 6h30 du matin pour terminer leurs missions par la signature du procès verbal à 22h30 c’est parce qu'ils ont une consciente citoyenne. Ils pourraient choisir d’aller à la pêche. S’ils représentent une étiquette politique c’est pour qu’au moins dans un bureau ils ne soient pas tous de la même famille de pensée et que l’on dise par la suite qu’ils ont bourré les urnes.

Cela garantit le respect de la démocratie et chacun ainsi est responsable des autres membres du bureau. C’est plus une protection qu’un désavantage d’avoir des garants de la légalité du scrutin que des ennemis à abattre ou à humilier pendant les 14 heures que nous avons à vivre ensemble.

Mais nous ne pensons par tous de la même façon.

Il peut y avoir des frictions et des questionnements et de ce fait des appels à des « médiateurs externes » et à des instances de contrôle mais voir le Maire de la ville venir dans le bureau avec son staff non pour apaisser la situation mais lancer des sarcasmes en prenant à témoins les électeurs cela n’est pas élégant surtout que la situation était apaisée après bien des efforts.

Cette intervention m’a laissé un goût amer sur la nature des politiques.

Si j’avais une devise cela serait faire du lien et travailler sur ce qui nous uni et non sur ce qui nous sépare.

La cité Gabriel Péri/Estienne d’Orves en est le bien triste exemple d’exciter les divisions et non de vouloir créer du  lien.

Nous avons au niveau de Colombes les résultats des plus forts et le plus grand nombre de votants à Colombes pour le Front de gauche 21,68% mais aussi pour le Front National 14,88%.

Voilà à quoi l’on arrive lorsque les politiques veulent monter les habitants les uns contre les autres mais c’est tellement plus facile que de faire du lien et oui si vous avez cliqué pour un lien du site de ma ville il se peut qu’il soit obsolète.

ur 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 14:12

 

Les Fossés-Jean

 

Nous retrouvons les premières traces de l'existence du nom des Fossés-Jean dans des documents qui dates des années 1700.

 

Et oui les Fossés-Jean ne datent pas d'hier mais en 300 ans ce quartier ceinturé par l'avenue de Stalingrad, la rue d'Orgemont et l'autoroute A86 a beaucoup évolué.

 

Sur un plan datant de l'année 1897 l'on trouve dans ce quartier de Colombes les lieux-dits Malhiers, le Pré aux Ronces et un, dénommé les Fausses Gens (pas très sympa cette qualification pour les habitants).

 

Reste qu'il y a un siècle cette partie de la ville était un terrain maraîcher parsemé de pauvres bicoques que traversait le fossé de l'Aumône.

 

Ce fossé avait pour office en tant que bras mort de la Seine de servir de déversoir lors des crues. Et oui la Seine comme tous les fleuves connaissaient des périodes de basses eaux et des saisons où elle débordait de son lit lors des dégels et des pluies entre janvier et début mars. Vers les années 1930 le Fossé de l'Aumône ce déversoir salutaire pour le reste de la ville fut comblé. On avait posé des barrages préventifs et oui les crues de 1910 étaient passées par là.

 

Revenons aux Fossés-Jean et à la période de la transformation lors des trente Glorieuses et des chantiers de son urbanisation à tout va débutant en 1964. Cela fait presque 50 ans.

 

Les tours G K T ont 18 étages et 110 logements et sont achevées en 1969. La tour K comme la tour Z qui compte 28 étages, le foyer des jeunes, le groupe scolaire, le centre commercial et le centre social et culturel sont encore en construction en 1970 ainsi que le parc Caillebotte qui par la suite a été réaménagé en 1994. Super comme nom pour des tours G T K Z (aujourd'hui langage SMS cela veut-il dire Je T'ai KaZé ?)

 

Les années 1970 c'était l'ère du travail, de la consommation de masse, de l'urbanisation à tout va et de l'apparition des villes dortoirs.

 

C'était aussi l'époque où l’État favorisait, par des aides, le développement des banlieues et des quartiers périphériques par l'implantation de grands ensembles.

 

C'est aussi à cette époque de naissait l'expression  "jeune cadre dynamique" qui faisait que ces classes moyennes voulaient investir dans des logements décents, pas trop chers avec des équipements de confort alors on leur proposait ces nouveaux quartiers et l'on bâtissait aussi des cités-dortoirs style Sarcelles.

 

Est-ce de même aujourd'hui l'on choisit ou l'on nous impose ?

 

Nous fait-on toujours croire que c'est nous qui aspirons à un style de vie aujourd'hui « bobo-écolo sans auto» où est-ce plutôt les politiques et leurs urbanistes qui cherchent juste à nous imposer leur vision de la société et de leur monde de demain et nous faire de nouveau entrer dans leurs cases ou dans leurs cages à lapins les parkings en moins.

ville

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 16:33

Y a-t-il des Monuments à protéger dans la 1ère et la 2ème circonscription du 92 ?

 

 

J’ai été faire un tour dans les listes des édifices à protéger dans ma villes et dans les communes riveraines.

 

Pour la 1ère circonscription, il parait qu’il n’y a rien à sauvegarder, soit rien de remarquable ni à Gennevilliers ni à Villeneuve-la-Garenne. Colombes peut juste être représentée par l’usine Elévatrice des Eaux située au 82 rue Paul Bert.  

 

Pour la 2ème circonscription nous avons comme bâtiments inscrits au titre des monuments historiques

 

Pour Colombes l’ancienne Eglise Saint Pierre Saint Paul, enfin ce qui lui reste de son clocher.

 

 

Pour Asnières c’est un peu plus fourni nous y trouvons :

 

Le château construit fin des années 1600 en monument classé. Mais  il lui manque une aile et son pavillon.

 

   

Sont inscrits par arrêté du 6 avril 1929 l’église Sainte Geneviève ainsi que l’immeuble du 53 rue Maurice Bokanowki (Maurice Bokanowki Député de la Seine de 1914 à 1928).

 

Bien plus récemment y a été rajoutée la gare des Carbonnets qui servait à l’origine de terminus sur la ligne champs de Mars/petite ceinture et qui a fini en utilisation diverses et variées.

 

  

"Toute ressemblance avec des candidat(e) s député(e)s ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite ou pure coïncidence.

circon

Partager cet article
Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 16:27

Les Conseillers Généraux ont voté un nouveau gymnase pour le collège Marguerite Duras et le prolongement du tramway sur Colombes.

 

 

Premier point colombien :

Les élus du Conseil Général des Hauts-de-Seine ont émis un avis favorable à la reconstruction du gymnase du collège Marguerite Duras. Ils ont attribué le marché de maîtrise d’œuvre au groupement ROPA architecture / A.S MIZRAHI / Atelier JOURS.

 

Deuxième dossier colombien :

Le prolongement du tramway T1 des Courtilles jusqu'au tramway T2 à Colombes a été voté.


Le Conseil général des Hauts-de-Seine approuve le choix du tracé Nord et il indique qu’il portera la maîtrise d’ouvrage et la poursuite des études d’insertion urbaine du prolongement du tramway T1.

 

Le tracé sera un peu sinueux « Avenue de la Redoute-Avenue de Stalingrad - rue des Entrepreneurs – Bd de Valmy – Avenue Pierre de Coubertin – Avenue de l’Europe – Rue des Renouilliers – Avenue du Président Salvador Allende – Boulevard Charles de Gaulle et rue Gabriel Péri ».


Reste que le Conseil Général demande au STIF d’étudier le renfort de l’offre bus sur le tracé de la variante centre (non retenue pour le tramway) afin de veiller à maintenir une offre bus significative et efficace dans le centre de Colombes et le nord de Bois-Colombes. Ceci afin d'accéder à la gare de Colombes et de prendre en compte le prolongement ultérieur du tramway jusqu'à Nanterre et Rueil-Malmaison.


Le Département souhaite que le phasage des travaux soit pris en compte dès les études de Schéma de principe pour permettre de mettre en service au plus tôt le prolongement au carrefour des Quatre routes. Ce financement de travaux est prévu au Contrat Particulier Région-Département 2009-2013.

 

Le Conseil Général a demandé à la municipalité de Colombes de l'autoriser à assurer la maîtrise d’ouvrage des aménagements de voirie pour lui permettre de porter la déclaration d’utilité publique et de réaliser les travaux sur les voiries communales (DUP) ainsi que les acquisitions foncières.

 

Entamer les démarches pour les acquisitions amiables, cela ne sera pas à mon avis la mission la plus facile.

  ZUS-copie-1


 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 14:51

Pervers narcissiques,  manipulateurs hommes ou femmes de tous bords politiques

 

Ils sont de plus en plus nombreux. Il parait que c’est notre société d’individualisation et de marchandisation ainsi que nos grandes écoles élitistes qui nous les fabriquent.

 

Reste qu’ils bâtissent  leur carrière sur le dos des autres (collègues, électeurs, habitants...) par un savant  mélange de cynique et de désinvolture.

 

Nos manipulateurs savent adapter leur comportement et leurs valeurs en fonction de leur public qui ne sont que des cibles à conquérir ou des marches-pieds pour arriver à leur but.

 

Ils le font comme ils respirent.

 

Certains finissent par ne même plus en avoir conscience.

  

Ils adorent fixer les règles et surtout les contourner et les dévoyer. C’est normal pour eux la loi c’est Eux.

 

Jouer avec les limites c’est leur seconde nature et lorsqu’ils vont trop loin ils banalisent par un « mais voyons tout le monde fait comme cela ».

 

Ils sont convaincus de leur supériorité et de leur bon droit permanent.

 

Pourquoi culpabiliseraient-ils de plus. Comme ils le disent si bien « s’ils sont trop stupides pour se laisser faire...C'est normal c'est cela la politique... De toute façon c’est pour leur bien... Je sais mieux qu’eux... Ils doivent me faire confiance... C'est pour leur bien...».

 

Pas d’émotion, pas de remise en cause, ils ne servent qu’un intérêt le leur. Intérêt qu’il juge de plus supérieur et ils le font savoir haut et fort.

 

Contre ces égos surdimensionnés nous avons une arme infaillible c’est notre bulletin de vote.

 

Pour ma part je peux pardonner les erreurs d’un Elu mais jamais la manipulation de ce type de prédateur.

 

 circon 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de plumedecolombe
  • : Une colombe bavarde comme une pie mais qui n’est pas un oiseau de mauvais augure. Reste que si elle est en colère elle vous volera dans les plumes mais sans vous donner des noms d’oiseaux. Vous ne pourrez pas lui rogner ses ailes. Elle vole juste de ses propres ailes et elle ne se les brule pas. Plume de colombe juste un peu oiseau rare et drôle d’oiseau à la fois.
  • Contact

Rechercher

Archives

  • L'instant est au recueillement
    L'instant est au recueillement" Présente sur place, aux côtés des élus de la Ville rassemblés, et des différents représentants des cultes colombiens, Madame le Maire, Nicole Goueta, a pris la parole au moment de ce rassemblement : "Colombes, comme tant...
  • COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux
    COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux   Pour reprendre la formulation d’un Colombien qui vient d’ouvrir son blog cet été. . Mieux vaut des photos qu’un long discours. . Et bien ces photos sont...
  • Enfin COLOMBES est libérée
    Enfin COLOMBES est libérée . . Lundi 14 août 1944 : début des grèves dans les usines colombiennes Goodrich, Gnome et Rhône, Ericsson, Amiot… . Mercredi 16 août 1944 : destruction du Pont d’Argenteuil. On bloque les voies de passage et de circulation....
  • COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse
    COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse "Les Batuc'Ados sont un groupe de percussions brésiliennes crée en 2004. Et oui en 2004. Il est composé d'une trentaine de jeunes ados entre 11 et 17 ans et originaire de la ville...
  • Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir
    Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir Tout début septembre des spectacles gratuits offerts par le Conseil Général des Hauts-de-Seine http://ladefensetourscircus.hauts-de-seine.net/cie-annibal-et-ses-elephants-le-film-la-bete...
  • Colombes:l’implication citoyenne ensemble faisons les lois
    COLOMBES: Le parlement et l’implication citoyenne ensemble faisons les lois . Les citoyens sont l'âme du projet Parlement & Citoyens. . Il a été conçu par eux, avec eux et pour eux . Parlement & Citoyens cherche à remédier à la triple crise que traverse...
  • COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014
    COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014 . Ci-dessous toutes les délibérations que les douze élus de l’opposition n’ont pas dénié voter car ils étaient partis déjeuner tous ensemble. . Je vous laisse en déduire l’importance...
  • COLOMBES: les sous-ensembles d'Ensemble
    Ce n’est plus ENSEMBLE POUR COLOMBES c’est déjà les sous-ensembles les 12 élus de l’opposition se sont constitués en 4 groupes un groupe PS un groupe PC et cela il fallait le faire 2 groupes avec qu’une personne. . Même qu’à 12 ils sont déjà divisés avec...
  • EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire
    EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire . Qui sont encore à ce jour nos députés européens élus en France Nous avons : 30 élus des mouvements droite et centre 16 élus du groupe des verts 13 socialistes 6 démocrates libéraux 5 élus qui représentent la...
  • COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta
    COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta . Ci-dessous l’éditorial du COLOMBES, spécial élections le nouveau journal de la ville Avril 2014 . NICOLE GOUETA, Maire de Colombes C’est avec un plaisir immense que je...

Catégories