Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 11:11

Personne n’a le monopôle de la mise en place du réseau de circulations douces.

De 2000 à aujourd'hui nous allons vers un réseau cohérent de circulations douces au niveau des Hauts-de-Seine.

 

Au conseil général du 92 des études ont été effectuées avec le souci que les différents réseaux ou itinéraires étudiés au plan local par chacune des communes, se raccordent et soient en cohérence avec le schéma proposé par le plan départemental.

 

Qu’en est-il pour ma ville avec ses tronçons discontinus de pistes cyclables?


163 kilomètres de pistes sont cyclables et des voies pour les vélos sont intégrées dans tous les nouveaux projets d’aménagement du département.

 

14 kilomètres pour les circulations en vélo sont en construction dans le cadre des travaux de tramways et des aménagements urbains réalisés par le Département.

Au 1er janvier 2010, on dénombrait 163 km d’itinéraires cyclables dans le 92.


- 67 km en bord de voirie départementale


- 8 km en coulée verte


- 11 km sur les berges de Seine, gérées par le Département


- 77 km gérés par les communes, l’Office national des forêts, l’Etat ou d’autres partenaires...

 

Cela fait peu d’initiatives municipales.


À terme, le plan départemental des circulations douces prévoit de créer 472 km d’itinéraires supplémentaires, dont 240 km seront réalisés par le conseil général des Hauts-de-Seine.

Et puis ce terme de « circulation douce » me parait toujours étrange comme si faire du vélo ne demandait aucun effort.

 

Mais cela c’est une autre histoire.

velo.JPG

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 16:18

 

 

A l’affiche Monsieur le Maire.

 

Le site principal de ma ville ayant été en panne je me suis rejetée sur les panneaux administratifs pour suivre l’information municipale.

 

Dans ces panneaux une superbe affiche de Monsieur le Maire tout sourire, le teint légèrement hâlé et en costume de saison.

 

Le texte sobre et précis : Le Maire à votre écoute

 

Un bémol : Monsieur le Maire a-t-il les mains dans les poches ou les mains croisées dans le dos ?

 

Les mains dans les poches ou dans le dos est-ce de la politique de la main tendue ?

 

C’est vrai que sur une photo présenter sa main ou battre des mains cela aurait fait un peu ballot.

 

Reste que dans la communication gestuelle avoir les mains dans les poches cela peut être interprété comme trop décontracté, indifférent, désinvolte ou peu engagé à l’action.

 

Certains iraient même à dire dissimulateur ou que c’est un tic qui révèle une gêne ou une personne mal à l’aise ?

 

Communiquer avec ses administré(e)s en ayant les mains dans les poches je ne sais pas si c’est la bonne posture pour être à l’écoute comme celle de les cacher dans son dos ou dans les poches arrières de son pantalon.

 MAI.JPG

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 17:32

La mise en place d’un conseil des sages, des ainé(e)s, des séniors ?

  

La démocratie participative locale est un espace où les habitants d’une commune n’ayant ni l’âge ni l’obligation d’être de nationalité française ou européenne peuvent participer à la vie de la commune ce qui leur est exclu dans la démocratie représentative qui demande le droit de vote.

 

Lorsque l’on n’a pas l’âge d’être électeur il y a le conseil des enfants et le conseil des jeunes.

 

Pour les tranches d’âge à partir de 18 ans il y a les conseils de quartier mais le conseil de sages pour ma ville c’est pour les personnes ayant plus de 58 ans.

 

Lorsque l’on a plus de 58 ans peut-on alors postuler pour être membre d’un conseil de quartier où se trouve- t-on à devoir intégrer le conseil des sages ?

 

Moi qui aime tant à travailler en inter génération.

 

Si l’on va dans cette direction et que l’on coupe par tranche d’âge poussons le raisonnement alors pourquoi ne pas créer aussi un conseil des femmes, un conseil des hommes, un conseil de l’handicap, un conseil de parents…

 

J’aurais préféré réfléchir à une meilleur représentation de l’ensemble de notre société au sein des conseils de quartier que de créer une multitude de conseils qui à ce jour n’ont pour certains pu échanger ensemble et se connaitre que dans le cadre du comité des fêtes, qui lui aussi est un autre conseil.

ech

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 17:21

Le 14 juin va avoir lieu à la Mairie le tirage au sort annuel du jury d’assisses.

 

Tous citoyens et citoyennes français âgés de plus de 23 ans, inscrits sur les listes électorales de ma commune et titulaires d'une carte d'électeur peuvent être le 14 juin tirés au sort afin de devenir juré d’assisses.

C’est dans notre rôle de citoyen de siéger à la cour d’assisses où sont jugés en France les personnes accusées de crime.

En France sont considérés comme crime : le meurtre, le viol, le vol à main armée où toutes tentatives et/ou complicités sur ces délits.

Etre juré représente de grandes responsabilités et j’espère bien passer encore à côté.

Une cour d’assisses c’est trois juges (un Président et deux assesseurs) un avocat général qui représente la loi et un greffier qui transcrit les débats et 9 jurés ou 12 jurés en cour d’appel dont cela mais pas le métier.

Il y a aussi les avocats de la défense et l’avocat de la partie civile.

Quelles charges lorsque les peines débutent par des amendes mais peuvent aller à des peines d’emprisonnement ou à réclusion à perpétuité.

JU

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 18:39

Un colombophile vient de me dire que je ne suis pas une colombe pure race.

C’est quoi être un sang pur ?

 Il parait que j’ai été croisée avec une tourterelle turque (Streptopelia decaocto) une famille d’oiseaux dont les ancêtres sont venus de la lointaine Arménie dans les années 1915 et qui aiment nicher en France en milieu semi-urbain et près des parcs.

Je l’avoue je suis peut-être tourterelle et je ne suis pas un bon pigeon de ville.

 

Je ne suis pas non plus un pigeon ramier, ni un pur pigeon colombin qui eux les pauvres sont en voie d’extinction car à l’origine ils nichaient en milieu rural, dans les vieux arbres et les chasseurs ont le droit de leur tirer dessus comme pour les palombes.

 

C’est vrai aussi que nous sommes beaucoup de colombes à être croisées dans ma ville car colombe ce n’est un terme générique pour définir beaucoup d’espèces d’oiseaux.

 

Si moi je suis à moitié tourterelle turque, d’autres sont palombes, moineaux, piafs, serins des Canaries, rapaces, vautours…

noe

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 20:51

Puisque nous sommes en plein Plan Local d’Urbanisme faisons un petit tour dans l’urbanisation de ma ville.

 

Au XIXème siècle il y avait dans ma commune un centre ville « principal » et des petits centres existaient dans différents quartiers.

 

Les habitants se sont vite installés aussi près des points de contact comme les gares, les ponts ou les bacs… Bon pour les bateaux cela serait difficile à notre époque le transport fluvial n’est pas d’actualité dans le Plan de Déplacement de Colombes.

 

La banlieue au XIXème siècle était en pleine industrialisation ce qui fait qu’entre 1881 et 1891 la population a doublé.

 

Les habitations du vieux village ayant des logements à bas prix elles ont vite été surpeuplées. Il a fallu alors construire dans les quartiers. Les Parisiens plus aisés eux y ont fait construire leur maison « de campagne ».

Même si nous sommes à 20 minutes en train de Saint-Lazare, nous étions encore un lieu de villégiature.

 

Pour leur part les immeubles de rapport commencent à pousser dans les quartiers pavillonnaires mais ils essayent de se fondent dans le paysage en ayant le même style que les pavillons adjacents.

 

Dans les années 1920 la loi Loucheur et Ribot est votée et c’est le lancement de la construction à bon marché. Les constructions de la rue de Strasbourg, de la rue de Metz et des Cerisiers voient le jour.

 

Plus tard entre les années 1950 à 1960 apparaissent les petites résidences comme celles de la rue des Arts, de la rue de l’Agriculture et de la rue Paul Bert.

 

Dans les années 1960 à 1970 c’est moins romantique c’est les tours et les barres et nos grands ensembles qui sortent de terre, les Fossés-jean, la cité Gabriel Péri/Estienne d’Orves …

 

Je ne vous parle pas des constructions qui viennent par la suite autour du boulevard Charles de Gaulle qui sont déjà en réhabilitation, ni bien plus récemment de la construction des petits immeubles du village au centre ville.

 

Et maintenant nous allons vers quoi : vers la maison particulière, les petites résidences ou les hautes tours…

 

Moi personnellement je préfère mon nid  mais s’il n’y a plus de jardin je vais nicher où ?

oi

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 13:00

A ce jour ma ville a une superficie de 7,2km2 , 33 600 familles y vivent sur 26% d’habitat individuel (nous sommes encore la ville dite des 9000 pavillons), sur 15% de petits immeubles et 59% de grands collectifs.

 

Le Plan Local d’Urbanisme est un projet officialisé par délibération du Conseil Municipal en décembre 2008 et en phase terminale d’élaboration.

 

Ses orientations déclarées en 2009 sont:

Renforcer l’attractivité et le rayonnement de Colombes

Renforcer les centralités

Aménager les entrées de ville

Améliorer le cadre de vie

Accompagner et favoriser le développement économique

 

Généraliser les pratiques environnementales

Protéger l’environnement

Créer l’identité forte d’une ville écologique

 

Construire une ville unie et diversifiée

Prendre en compte la demande en logements

Assurer le parcours résidentiel ascendant

Développer les équipements et services publics en rapport avec les attentes des colombiens de toutes générations

 

Assurer la fluidité des déplacements

Liens intra et intercommunaux

Transports en commun

Faciliter les déplacements

Gérer le stationnement

 

Trois réunions sont programmées pour présenter le Plan Local d’Urbanisme aux habitants :

 

le 9 juin à 19h30 à l'école Henri Martin (quartiers Estienne d'Orves  - Charles de Gaulle - Plateau/Grèves)
le 16 juin à 19h30 à l'école Ambroise Paré (quartiers Europe - Centre - Petite Garenne - Vallées)

le 23 juin à 19h30 à l'école Victor Hugo (quartiers Stade - Agent Sarre - Fossés Jean)

 

Nous pourrons y savoir si les objectifs ont été tenus car l’épate finale de son élaboration c’est son approbation après la rentrée de septembre et avant Noël 2011.

 

J'espère que nous resterons la ville aux 9000 pavillons.

ville.JPG

 

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 21:36

 

« Au stade Citoyens sortez vos picaillons »

 

 

Durant les jeux olympiques de 1924 un petit journal hebdomadaire humoristique de deux pages vit le jour.

 

« Le canard de Colombes » paraissait tous les samedis.

  

 

Son objectif était de relater avec humour les épreuves sportives et toutes les anecdotes qui pouvaient se passer autour de l’organisation des Jeux et du stade olympique de ma ville.

 

Un article du 24 mai 1924 commente le premier tour des épreuves de football.

 

 L’article commence par une interrogation.

 

Les journalistes se demandent pourquoi les organisateurs n’ont pas fait jouer les quatorze nations présentes ensemble dans un seul math pour aller plus vite.

 

Les journalistes relatent par la suite les scores :

Les Etats-Unis bat l’Estonie par 175 buts à 0

Italie contre Espagne 3 zéros à rien

Tchécoslovaquie et Turquie math nul

Portugal contre Suède un mort et douze blessés

Yougoslavie contre Uruguay 100 buts à 100 buts...

 

C’était déjà des bonimenteurs ces journalistes colombiens

jo.JPG 

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 21:29

Parkeon fabricant d’horodateurs est une entreprise qui se dit avoir un savoir-faire unique au monde.

 

Cela je n’en doute pas.

 

Leurs dernières créations fonctionnent même à l’énergie solaire.

 

Est-ce ces prototypes qui vont agrémenter nos trottoirs ?

 

Ces horodateurs consomment de fait peu d’énergie. Quelques heures d’exposition à la lumière suffisent pour recharger la batterie de l’appareil et le rendre opérationnel et ce, même en cas de mauvaises conditions climatiques. Les batteries des appareils sont rechargeables et possèdent une durée de vie de 3 ans environ.

 

Une durée de vie de trois ans cela nous amène jusqu’aux prochaines élections municipales soit en 2014.

 

Il parait qu’un horodateur vaut à l’achat entre 4 500 et 8 000 euros.

 

Il va y en avoir combien de ces clones sur notre ville?

 

Et combien cela rapporte par an ces machines à sous ?

 

Si l’on s’en débarrasse le taux de recyclage des horodateurs est de 95% à 97 %.

C’est toujours bon à savoir.

 HORO.JPG

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 12:16

Ma ville étant contre les engagements par contrat sur du long terme comment compte t elle s’investir dans l’intercommunalité ?

Il y a différents formes d’intercommunalité et d’établissements publics de coopération intercommunale (EPCI).

Quelles compétences ma ville compte transférer à l’EPCI?

On distingue aussi deux types d’intercommunalité :

·         la forme souple ou associative (dite sans fiscalité propre), financée par les contributions des communes qui en sont membres.

Elle leur permet de gérer ensemble des activités ou des services publics 

·         la forme approfondie ou fédérative (dite à fiscalité propre), caractérisée par l’existence de compétences obligatoires et par une fiscalité propre.

Quelle forme d’intercommunalité a la préférence de ma ville ?

Envisageons aussi qu’une ville veuille se retirer de l’intercommunalité :

La dissolution d’une communauté de communes (art. L.5214-28 du Code général des collectivités territoriales peut se faire :

de plein droit à l’expiration de la durée fixée dans la décision institutive

par le consentement de tous les conseils municipaux intéressés

Elle peut être dissoute :

soit par arrêté du ou des représentants de l’Etat dans le ou les départements concernés :

sur la demande motivée de la majorité de ces conseils municipaux,

ou lorsque la communauté a opté pour le régime fiscal de l’article 1609 nonies C du CGI (TPU) sur la demande des conseils municipaux dans les conditions de majorité qualifiée requises pour la création: soit d’office par décret en Conseil d’État rendu sur l’avis conforme du conseil général. : L’arrêté ou le décret de dissolution détermine, dans le respect des droits des tiers, les conditions de liquidation (transfert de patrimoine, vote du compte administratif par l’assemblée dissoute).

Pour une communauté urbaine la dissolution est encore plus compliquée.

http://www.banatic.interieur.gouv.fr/Banatic2/index.htm

Comme ma ville trouve effarants les engagements à long terme comment va-t-elle s’en sortir?

ech 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de plumedecolombe
  • Le blog de plumedecolombe
  • : Une colombe bavarde comme une pie mais qui n’est pas un oiseau de mauvais augure. Reste que si elle est en colère elle vous volera dans les plumes mais sans vous donner des noms d’oiseaux. Vous ne pourrez pas lui rogner ses ailes. Elle vole juste de ses propres ailes et elle ne se les brule pas. Plume de colombe juste un peu oiseau rare et drôle d’oiseau à la fois.
  • Contact

Rechercher

Archives

  • L'instant est au recueillement
    L'instant est au recueillement" Présente sur place, aux côtés des élus de la Ville rassemblés, et des différents représentants des cultes colombiens, Madame le Maire, Nicole Goueta, a pris la parole au moment de ce rassemblement : "Colombes, comme tant...
  • COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux
    COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux   Pour reprendre la formulation d’un Colombien qui vient d’ouvrir son blog cet été. . Mieux vaut des photos qu’un long discours. . Et bien ces photos sont...
  • Enfin COLOMBES est libérée
    Enfin COLOMBES est libérée . . Lundi 14 août 1944 : début des grèves dans les usines colombiennes Goodrich, Gnome et Rhône, Ericsson, Amiot… . Mercredi 16 août 1944 : destruction du Pont d’Argenteuil. On bloque les voies de passage et de circulation....
  • COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse
    COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse "Les Batuc'Ados sont un groupe de percussions brésiliennes crée en 2004. Et oui en 2004. Il est composé d'une trentaine de jeunes ados entre 11 et 17 ans et originaire de la ville...
  • Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir
    Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir Tout début septembre des spectacles gratuits offerts par le Conseil Général des Hauts-de-Seine http://ladefensetourscircus.hauts-de-seine.net/cie-annibal-et-ses-elephants-le-film-la-bete...
  • Colombes:l’implication citoyenne ensemble faisons les lois
    COLOMBES: Le parlement et l’implication citoyenne ensemble faisons les lois . Les citoyens sont l'âme du projet Parlement & Citoyens. . Il a été conçu par eux, avec eux et pour eux . Parlement & Citoyens cherche à remédier à la triple crise que traverse...
  • COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014
    COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014 . Ci-dessous toutes les délibérations que les douze élus de l’opposition n’ont pas dénié voter car ils étaient partis déjeuner tous ensemble. . Je vous laisse en déduire l’importance...
  • COLOMBES: les sous-ensembles d'Ensemble
    Ce n’est plus ENSEMBLE POUR COLOMBES c’est déjà les sous-ensembles les 12 élus de l’opposition se sont constitués en 4 groupes un groupe PS un groupe PC et cela il fallait le faire 2 groupes avec qu’une personne. . Même qu’à 12 ils sont déjà divisés avec...
  • EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire
    EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire . Qui sont encore à ce jour nos députés européens élus en France Nous avons : 30 élus des mouvements droite et centre 16 élus du groupe des verts 13 socialistes 6 démocrates libéraux 5 élus qui représentent la...
  • COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta
    COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta . Ci-dessous l’éditorial du COLOMBES, spécial élections le nouveau journal de la ville Avril 2014 . NICOLE GOUETA, Maire de Colombes C’est avec un plaisir immense que je...

Catégories