Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 22:04

Pour le tracé du tramway T1 il ne faut pas perdre le nord et rester bien centré sur la sécurité.

  

Dans le tracé du tramway T1 Ouest a-t-on anticipé les problèmes de sécurité et la prévention de la délinquance?

 

Les transports en commun, tramway compris, s’inscrivent dans un ensemble d’interactions entre déplacements et environnement.

 

L’Observatoire national de la délinquance dans les transports (ONDT), service placé au sein du ministère chargé des transports a pour mission d’étudier le phénomène spécifique de la délinquance dans les transports.

 

Il est habilité à formuler des propositions utiles à la prise en compte, le plus en amont possible, de la prévention.

 

Il est aussi en charge de mettre en œuvre les politiques, les actions ou des projets de prévention dans les transports collectifs.

 

L’Observatoire a-t-il été sollicité en tant qu’expert  sur les projets du tracé du T1 entre les Courtilles (Asnières/Gennevilliers) et la ligne du T2 (Colombes/Nanterre) ?

 

Faudra-t-il aussi anticiper une mise en place de vidéo-protection afin de garantir la sécurité aux voyageurs, aux agents du service public et empêcher la dégradation des biens publics ?

 

André Gide a dit « choisir c’est renoncer » et c’est bien vrai.

 

Ici ce n'est pas un choix gauche/droite mais un choix entre nord/centre.

ZUS-copie-1.JPG

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 20:23


Un jour des monarques voulurent organiser une commémoration afin d’honorer la mémoire de défunts.

  

Reste qu’afin de savoir si leur intention était noble et désintéressée un sage leur demanda :

-       –  Réalisez-vous ce projet sans arrière pensée ?

 

Pour le savoir nous allons passer votre objectif à travers les trois tamis ?

– Trois tamis ? dirent les monarques remplis d’étonnement.

– Oui trois tamis.

Le premier est celui de la vérité.
- Etes-vous certains que vous programmez cette cérémonie que par devoir de mémoire ?

 

Le deuxième tamis est celui de la bonté.
- Comme tout acte de fraternité est-il fait de façon altruiste, sans couper les ponts et attiser les scissions ?

 

Et pour le troisième tamis est-il utile de le faire maintenant ?

– Ne faut-il pas laisser le temps au temps? Il y a peut être des plaies qui ne sont pas encore cicatrisées? Ne doit-on pas encore laisser de l’eau couler sous les ponts?

 

Chers monarques l’enfer est pavé de bonnes intentions et les 7 ponts de Mahomet peuvent aussi bien mener au Paradis qu’au feu ardent.

tamis.JPG



Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 17:15

Colombes : Une association qui monte « Les Petits Pains » donnons leur la  possibilité de développer leur sport. 

 

« Les Petits Pains » est une association née en février 2009 et qui respecte ses objectifs soit :

Développer le futsal,

être au meilleur niveau,

arriver en championnat,

monter d’une division tous les ans et ceci pour toutes les catégories,

aider les plus démunis et les plus fragiles.

 

Leur slogan « Apprendre à vivre ensemble dans et à l’extérieur de notre ville ».

 

Les bénéfices obtenus lors de leurs tournois sont  destinés à venir en aide aux personnes sans domicile fixe et aux malades de la mucoviscidose.

 

Ils ont su allier les valeurs du sport et du social et ceci par la pratique du futsal.

 

Mais vous allez me dire pour certains : C’est quoi le futsal ?

 

Et bien le futsal c’est pour faire court du football en salle. Ce sport a vu le jour en Amérique latine et il a commencé à être pratiqué en France il y a trente trois ans de cela.

 

C’est un sport jeune pratiqué ici par une équipe de jeunes colombiens qui se sont réunis en association.

 

L’un comme l’autre mérite d’être connu et reconnu à sa juste valeur.

  

Les Petits Pains c’est une équipe Senior qui participe depuis 2009 à divers tournois et une équipe de 13/17 ans qui elle aussi ne démérite pas.

 

Ils ont participé en juin 2010 et 2011 au tournoi international de futsal à La Bocca jusqu’au quart de final.

 

Moi je dis châpeau bas les  « Petits Pains » colombes.

 petts-pains.JPG

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 20:19

 

 

Il était une fois,

non cette fois-ci ce n’est pas le début d’un conte de fée mais la dure réalité de questions sans réponse qui ne restent plus qu’à soumettre directement à l’ORACLE puisque Colombes Habitat Public reste silencieux.

 

Pourtant les questions des locataires étaient simples. Ce ne sont pas des énigmes qui demandent un temps de réflexion:

 

- Pourquoi il a fallu que Colombes Habitat Public loue des places de parking à Oracle et que leurs véhicules soient vandalisés pour avoir droit à de la surveillance ?

Lorsque cela arrivait aux voitures des locataires des logements sociaux rien n’étaient mis en place et il ne leur restait plus qu’à se retourner vers leur assurance.

 

- Les voitures des locataires des logements sociaux ont-elles moins de valeur aux yeux d’Habitat Public que celles d’ORACLE?

 

- Les agents de la société de sécurité qui patrouillent dans les parkings du 205 au 209 rue des Gros Grès sont rémunérés par qui ?:

          la municipalité,

          les locataires des logements sociaux,

          l’entreprise Oracle...

  

Pourquoi les locataires n’ont pas été informés de ce nouveau 'gardiennage' par une entreprise de surveillance privée?

 

 

Au moins l'on ne pourra pas accuser Colombes Habitat Public de donner des réponses nébuleuses dignes des Oracles grecs puisqu'il reste muet comme une tombe.

gros-gres.JPG

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 17:47

Conseils municipaux : Ordre du jour et compte-rendu j’ai l’un mais pas l’autre

 

J’ai cherché dans le site de ma ville l’ordre du jour du conseil municipal du jeudi 20 octobre mais que je n’ai pas trouvé. Il devrait y être comme indiqué mais... il ne l'est pas plus, à ce jour ,dans les panneaux administratifs.

 

Que cela ne tienne j’ai été faire un tour dans les comptes-rendus.

 

Pour celui de la dernière séance du conseil municipal du vendredi 30 septembre j’ai relevé entre autres deux éléments qui m’ont interrogé.

 

Déjà la justification du Maire que je trouve très agressive à une des questions posées par une conseillère municipale. Ses autres questions par contre dans le compte-rendu sont restées sans réponse.

 

Autre point :

 

C’est le vote de refus des élus du groupe Europe Ecologie les Verts. Ils sont contre la convention avec le syndicat mixte Autolib sur le service public des véhicules automobiles en libre service.

 

Vote pour: 43

Vote contre: 5

 

auto 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 20:04

 

Dans un autre monde et dans un autre espace temps de grands gourous décidèrent de proposer à leurs adeptes de désigner le Maitre des gouous.

 

Chaque Manitou allait de son mot et de sa belle phrase :

- et le peuple veut ceci et les administrés refusent cela et moi je sais mieux que l’autre et bla bla bla.

 

Et le peuple écoutait ou n’écoutait pas selon qu’il était ou pas sous le charme du gourou discoureur, lorsqu’une petite main se leva dans la foule et questionna :

- Moi je voudrais bien…

 

Mais les gourous étaient sourds à cette prise de parole puiqu’ils faisaient les questions et les réponses.

 

C’est alors qu’une voix venue d’ailleurs se fit entendre et s’adressa à la petite main levée et lui demanda :

- Oui et toi que veux-tu nous dire ?

 

Moi ce que je veux dire c’est pourquoi parce que je ne suis pas de ce pays qu'ils ne me reconnaissent pas dans leur élection interne et que je n’ai pas le droit de voter pour désigner le Maitre des Gourous.

 

Ils parlent beaucoup les gourous mais ils n’appliquent même pas chez eux ce qu’ils voudraient voir chez les autres.

ur

 

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 16:39

20 questions à Hervé Lemainque Président de l’association «La Journée nationale du commerce de proximité, de l’artisanat et du centre-ville®» et initiateur de la manifestation.

 

1/ Pourquoi avoir mis en place La Journée nationale du commerce de proximité, de l’artisanat et du centreville ?

Parce qu’une telle manifestation n’existait pas et qu’elle répond, les faits le montrent, à une forte attente de ceux qui oeuvrent pour le commerce dans la ville.

 

2/ Quelle est l’idée première ?

Communiquer vers les habitants différemment, sur des valeurs non mercantiles et renforcer l’unité des commerçants et artisans en leur proposant une action qui soit la leur, à forte visibilité, récurrente et duplicable.

 

3/ Le plus grand atout du commerce de proximité ?

Une économie à visage humain qu’il faut exprimer à travers les nouvelles attentes du consommateur.

 

4/ Le but affiché de l’association ?

Fédérer des énergies et des compétences et développer une opération de communication collective, exemplaire au service du commerce dans la ville.

 

5/ Qu’apportez-vous aux unions commerciales et aux collectivités locales ?

Une opération clés en main, peu onéreuse, très mobilisatrice avec une forte valeur ajoutée et soutenue par l’Etat.

 

6/ Quel est le nombre de villes participant à la JNCPA?

Plus de 100 villes ont participé sur l’ensemble du territoire français jusqu’à l’île de La Réunion avec la commune Les Avirons.

 

7/ Vos objectifs à court terme ?

200 villes à l’horizon de 2012.

 

8/ Sur quelle base établissez-vous ces prévisions ?

Les demandes d’information reçues et les contacts établis nous montrent que cette opération de communication ne laisse pas indifférent et qu’elle suscite beaucoup d’enthousiasme.

 

9/ Comment expliquez-vous ce développement ?

La prise de conscience de la nouvelle donne en matière de consommation, mais principalement la volonté politique d’élus locaux et consulaires associés à la dynamique des unions commerciales.

 

10/Comment répondre à cette croissance du nombre de participants ?

En structurant l’association et en lui donnant les moyens d’un dispositif à vocation nationale. Je m’y emploie avec nos partenaires et notamment la labellisation AFNOR

«Gouvernance et gestion responsable des associations et fondations» qui renforcera notre crédibilité auprès des institutions.

  

11/Pourquoi avoir créé le label «Commerces de proximité dans la ville» ?

Pour exprimer le travail remarquable des acteurs économiques qui va très rapidement se développer, gagner en qualité et en synergie.

 

12/Ce panneau ne s’inspire t-il pas de celui des «Villes fleuries» ?

Il y a effectivement une concordance dans l’esprit et les buts. Les commerces qui «fleurissent» au sein des villes participent aussi à la qualité de vie dans la ville et il fallait le matérialiser par un signal visible en entrée de ville afin que tous ceux qui y concourent en soi fiers.

 

13/N’est-ce pas un label de plus ?

Il ne s’agit pas d’un label de qualité «produits ou services». Il exprime une volonté collective et est, à ce titre, très consensuel et convoité par les collectivités locales.

 

14/Votre plus grande satisfaction ?

Le travail de mobilisation des unions commerciales parfaitement réussi qui a été réalisé par les CCI dans plusieurs départements.

 

15/Vos déceptions ?

Les discours qui ne sont pas suivis d’actes, les actes qui ne sont pas en accord avec le discours. Cela se produit…Parfois.

 

16/La plus grand force de cette manifestation ?

Son ancrage sur le terrain même au sein des unions commerciales, et son déploiement national.

 

17/Un principe pour avancer ?

S’entourer au quotidien de compétences, de personnalités issues du monde commerce et confrontées aux réalités du marché et de la vie de l’entreprise.

 

18/Une préoccupation ?

Que les commerçants et artisans soient toujours acteurs de leur avenir, conscients de leur potentiel et de la place qu’ils ont à tenir ensemble dans la ville.

 

19/Et pour résumer ?

J’ajouterai le mot «transversalité» pour y fédérer les actions des partenaires économiques, mobiliser les commerces franchisés qui, par leur nombre croissant, vont avoir un rôle toujours plus grand dans l’animation commerciale de la ville et bien sûr rassembler les organisations professionnelles historiques autour de cette manifestation.

 

20/Une citation ?

Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il ne vous prenne par la gorge. (Winston Churchill)

logo_site_152-114.jpg

 

 

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 17:21


Il peut basculer comme un culbuto à droite ou à gauche. Reste que le culbuto c’est toujours un homme fonctionnaire et sexagénaire.

Rien ne change.

  

Sur 348 élus c’est toujours disproportionné:

- 77 sénatrices pour 271 sénateurs

- 69,30% des représentants de la chambre haute ont entre 61 ans et 86 ans.

 

Ce sénateur de 86 ans a même battu le Pape en âge.

 

- 35 hommes et aucune femme cumul  leur mandat de sénateur et de président de conseil général.


- 4 hommes et aucune femme cumul son mandat de sénateur avec celui de président de conseil régional.

 

C’est à peu près pour les catégories socioprofessionnelles : 

- 24,2 % de salariés

- 25,3% sont du corps enseignant

- 26,4%  sont des fonctionnaires 

 

Reste que personnellement pour moi les enseignants font partis des fonctionnaires et c’est alors plus de 50%.

 

Mais si la gauche est contente c'est bien pour elle.

 

C’est vrai qu’au masculin la gauche devient le gauche et que la droite devient le droit en modifiant le genre l’on change aussi beaucoup de choses.

 

ech-copie-1

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Pays
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 20:34

COLOMBES : Il faut rendre l’initiative Fleurs de la Fraternité aux petits frères des Pauvres

  

Le 1er octobre est la Journée Internationale dédiée aux Personnes Agées afin de rappeler leurs droits mais aussi de ne pas les laisser dans la solitude.

  

A Colombes l’action fleurs de la Fraternité consistera à distribuer 600 roses aux personnes qui acceptent de les transmettre et de les offrir à leur tour à un Sénior.

 

Comme je vois des épines partout et que l’article page 15 de Mosaïque, le journal de la ville, est un peu hermétique sur l’instigateur de cette belle initiative j’ai pensé de premier abord que l’initiative était municipale, ce qui fait que je me suis posée des questions.

 

Pourquoi le choix de la rose pour nos sages ?

Dans le langage des fleurs j’ai du mal à raccrocher cette fleur à la fraternité et à nos ainés.

 

Je verrais plus en symbole : la lavande, la marguerite, la pivoine, la pâquerette, le bégonia, le dahlia ou la violette…

 

Et en plus de quelle couleur sera cette rose ?

- Roses rouges : c’est la passion ce n’est pas la même chose que la fraternité.

 

- En nuance rose foncé : c’est la reconnaissance alors là rien à redire la reconnaissance c’est ce que j’éprouve pour mes ainés.

 

- Roses blanches : c’est pour ma jolie maman (là c’est les moins de vingt ans qui ne peuvent pas comprendre).

 

- Roses jaunes : c’est l’infidélité ou la jalousie. Oh quelle horreur!

 

- Roses noires c’est la passion fatale et la rose mauve c’est le chagrin. Ces roses sont hors sujet.

 

Bon c’est le 1er octobre que les 600 roses se donnent rue des Champarons pour les distribuer et non le 9 et le 16 octobre que dans l’isoloir l’on plie une des six roses et que l’on jette les cinq autres à la corbeille.

ros-copie-1.JPG 

Merci les petits frères des pauvres pour cette initiative.

 

http://www.lesfleursdelafraternite.org/presentation-de-l-operation.html

 

 

 

 

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 16:28

Ah le square Gilbert Médéric, il est à re-enchanter.

 

Je ne tiens pas à me prendre un platane en pleine face. Je laisse juste mon imagination vagabonder pour redessiner le square Médéric de Colombes et ceci sans couper un seul de ces arbres en bonne santé.

 

Pour le minéral je fais un clin d’œil à la rue des Gros-Grès et comme le grès est une pierre de construction ayant une infinité de couleur qui va du ocre au violacé pourquoi ne pas retrouver ce minéral en pavage, en colonne « mégalithique », en bordure et rêve suprême en sculpture dans le cadre du 1% artistique.

 

Bon cette pierre ne viendra plus des carrières colombiennes mais elle a tout de même donnée son nom à la rue.

 

Si je pense mettre aussi dans le square une colonne en grès c’est toujours en trait d’humour. Certains éminents historiens affirment que le nom de Colombes viendrait d'une colonne érigée rue de Valmy qui aurait été démolie à la Révolution Française et non de l’oiseau de Paix.

 

Alors redressons la colonne si l'on ne peut pas redresser la paix.

 

Pour les végétaux c’est de même. Je préfère le local soit les plantes, arbustes et  arbres originaires d’Ile-de-France bien plus vivaces car adaptés à notre climat et au sol pauvre du quartier du plateau que d’y trouver des palmiers, des oliviers ou des troènes allergènes à fruits toxiques et des thuyas qui au Canada ont lieu d’être mais qui standardisent nos banlieues.

 

De même ce serait peut être judicieux être vigilant et ceci dès maintenant des techniques d’entretien à envisager, soit un arrosage par l’eau de pluie, pas de produits chimiques pour le désherbage et aussi anticiper l’utilisation des outils de taillage et des tondeuses…

 

Développement durable faisant, les outils devraient être non pollueur et silencieux, ce qui est loin d’être le cas en ce moment dans l’entretien de nos divers espaces verts publics.

 

Je sais je suis une grande rêveuse l’on me le dit assez.

 

Comme je ne me censure pas je voudrais bien aussi retrouver dans ce square de mon quartier l’esprit du centre nature et de la coulée verte. Faire que ce jardin public soit un refuge pour les habitants mais aussi pour les oiseaux autres que les pigeons. J'ai un faible pour les oiseaux de la rue de Chat ou.

 

Le square est un lieu pour tous même si à chaque âge l’on a des activités bien différentes et à respecter.

Reste qu’y trouver des lieux de repos, de partage, d’échange et dans ces espaces dédiés pourquoi pas y découvrir un « petit chalet de la nature » lieu inter génération et un mini kiosque à musique.


Et vous votre square idéal vous le voyez comment.

PRO

 

Repost 0
plumedecolombe - dans Ville
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de plumedecolombe
  • Le blog de plumedecolombe
  • : Une colombe bavarde comme une pie mais qui n’est pas un oiseau de mauvais augure. Reste que si elle est en colère elle vous volera dans les plumes mais sans vous donner des noms d’oiseaux. Vous ne pourrez pas lui rogner ses ailes. Elle vole juste de ses propres ailes et elle ne se les brule pas. Plume de colombe juste un peu oiseau rare et drôle d’oiseau à la fois.
  • Contact

Rechercher

Archives

  • L'instant est au recueillement
    L'instant est au recueillement" Présente sur place, aux côtés des élus de la Ville rassemblés, et des différents représentants des cultes colombiens, Madame le Maire, Nicole Goueta, a pris la parole au moment de ce rassemblement : "Colombes, comme tant...
  • COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux
    COLOMBES : assez d’entendre des fabulations sur les indemnités que toucheraient les élus municipaux   Pour reprendre la formulation d’un Colombien qui vient d’ouvrir son blog cet été. . Mieux vaut des photos qu’un long discours. . Et bien ces photos sont...
  • Enfin COLOMBES est libérée
    Enfin COLOMBES est libérée . . Lundi 14 août 1944 : début des grèves dans les usines colombiennes Goodrich, Gnome et Rhône, Ericsson, Amiot… . Mercredi 16 août 1944 : destruction du Pont d’Argenteuil. On bloque les voies de passage et de circulation....
  • COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse
    COLOMBES : la récompense du travail et de la persévérance de la jeunesse "Les Batuc'Ados sont un groupe de percussions brésiliennes crée en 2004. Et oui en 2004. Il est composé d'une trentaine de jeunes ados entre 11 et 17 ans et originaire de la ville...
  • Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir
    Colombes : Annibal à la Défense avec les éléphants allez y voir Tout début septembre des spectacles gratuits offerts par le Conseil Général des Hauts-de-Seine http://ladefensetourscircus.hauts-de-seine.net/cie-annibal-et-ses-elephants-le-film-la-bete...
  • Colombes:l’implication citoyenne ensemble faisons les lois
    COLOMBES: Le parlement et l’implication citoyenne ensemble faisons les lois . Les citoyens sont l'âme du projet Parlement & Citoyens. . Il a été conçu par eux, avec eux et pour eux . Parlement & Citoyens cherche à remédier à la triple crise que traverse...
  • COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014
    COLOMBES : Juste les constats du conseil municipal du 30 avril 2014 . Ci-dessous toutes les délibérations que les douze élus de l’opposition n’ont pas dénié voter car ils étaient partis déjeuner tous ensemble. . Je vous laisse en déduire l’importance...
  • COLOMBES: les sous-ensembles d'Ensemble
    Ce n’est plus ENSEMBLE POUR COLOMBES c’est déjà les sous-ensembles les 12 élus de l’opposition se sont constitués en 4 groupes un groupe PS un groupe PC et cela il fallait le faire 2 groupes avec qu’une personne. . Même qu’à 12 ils sont déjà divisés avec...
  • EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire
    EUROPE : Vous avez aussi votre mot à dire . Qui sont encore à ce jour nos députés européens élus en France Nous avons : 30 élus des mouvements droite et centre 16 élus du groupe des verts 13 socialistes 6 démocrates libéraux 5 élus qui représentent la...
  • COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta
    COLOMBES : l’éditorial du 1er journal municipal de la mandature de Nicole Gouéta . Ci-dessous l’éditorial du COLOMBES, spécial élections le nouveau journal de la ville Avril 2014 . NICOLE GOUETA, Maire de Colombes C’est avec un plaisir immense que je...

Catégories